Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Le parti de Zemmour revendique 40.000 adhérents en quelques jours

© AFP 2021 JULIEN DE ROSAÉric Zemmour annonce le lancement de son parti lors du meeting à Villepinte, le 5 décembre 2021
Éric Zemmour annonce le lancement de son parti lors du meeting à Villepinte, le 5 décembre 2021 - Sputnik France, 1920, 10.12.2021
S'abonner
Créé il y a à peine une semaine, le parti d’Éric Zemmour, Reconquête!, compte déjà des dizaines de milliers d’adhérents, affirme le candidat. Cependant, la majorité des Français considère que l’ex-polémiste a fait un mauvais début de campagne.
Le mouvement politique d’Éric Zemmour, dont la création a été annoncée le 5 décembre au cours de son meeting à Villepinte, semble afficher des résultats impressionnants. Baptisé "Reconquête!", en allusion vraisemblablement à la Reconquista espagnole au Moyen Âge, le parti a connu une ascension fulgurante en termes de nombre d’adhérents.
Si le 7 décembre, soit deux jours après sa création, le parti comptait 20.000 membres, d’après l’entourage du candidat cité par BFM TV, le 9 décembre Éric Zemmour a fait savoir que le nombre d’adhérents avait déjà doublé.

"Nous avons créé un parti il y a quelques jours, Reconquête. Vous savez combien il y a de militants inscrits, déjà? 40.000", a déclaré le candidat sur France 2.

"Nous lançons une vaste entreprise de reconquête. Reconquête de notre identité, de nos libertés, de notre sécurité, de notre puissance économique, de la valeur de notre instruction et de notre indépendance", indique le site du mouvement.
Toujours selon l’entourage de Zemmour, cité par BFM TV, en seulement deux jours, les adhésions, en plus des dons reçus, ont permis à la formation politique du candidat d’engranger 1,7 million d'euros.
En ce qui concerne les parrainages, parmi les 500 nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle, l’ex-polémiste a affirmé le 9 décembre sur France2 en avoir recueilli environ 300.

Mauvais début de campagne?

Cependant, ces résultats semblent ne pas avoir eu le même écho dans l’opinion publique. Pour le moment, les deux tiers des Français interrogés (67%), considèrent qu’Éric Zemmour a fait un mauvais début de campagne, selon le sondage BVA pour Orange et RTL dévoilé ce 10 décembre.
L’ex-journaliste a officialisé sa candidature le 30 novembre, et son premier meeting après cette officialisation, à Villepinte, a été entaché de plusieurs incidents violents.
Quant aux intentions de votes au premier tour, le candidat est en léger recul, recueillant 13%, soit 2 points de moins qu'en novembre, d’après le sondage BVA pour Orange et RTL. D’après un autre sondage effectué par Ipsos Sopra Steria pour Le Parisien et Franceinfo le 8 décembre, Éric Zemmour a également perdu un point par rapport au mois précédent et est crédité de 14% d’intentions de vote.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала