Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire iranien: Washington accentue la pression sur Téhéran

© AP Photo / Vahid SalemiDrapeau iranien, Téhéran
Drapeau iranien, Téhéran - Sputnik France, 1920, 10.12.2021
S'abonner
La Maison-Blanche a prévenu jeudi que les États-Unis prendraient des "mesures supplémentaires" destinées à bloquer les ressources financières de l'Iran en cas d'échec des discussions sur le programme nucléaire iranien, le département d'État américain indiquant que le sérieux de Téhéran restait à déterminer.
Disant être "profondément préoccupé" par les actions nucléaires menées par l'Iran, le secrétaire américain à la Défense a déploré le manque d'engagement diplomatique de Téhéran, alors que les puissances occidentales tentent de raviver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien.
Au cours d'une conférence de presse commune avec son homologue israélien, qui était en visite à Washington, Lloyd Austin a rappelé que le Président Biden avait clairement fait savoir que d'"autres options" seraient étudiées par les États-Unis en cas d'échec de la voie actuelle.
Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a appelé à des discussions pour qu'Israël et États-Unis soient prêts militairement à empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.
Reuters a rapporté en exclusivité que les discussions prévues jeudi au Pentagone devaient porter notamment sur la possibilité d'organiser des exercices militaires americano-israéliens afin que les deux pays soient préparés au "pire" des scénarios et, le cas échéant, à détruire les infrastructures nucléaires iraniennes.
Le Pentagone s'est refusé à commenter les informations de Reuters.
S'exprimant lors d'un point de presse, le porte-parole du Pentagone a déclaré que des "exercices et entraînements" étaient menés de manière routinière avec Israël. "Je n'ai rien à annoncer ou à déclarer, ni quoi que ce soit sur lequel spéculer aujourd'hui", a dit John Kirby.
L'Iran nie vouloir se doter de l'arme nucléaire et dit développer son programme nucléaire à des fins pacifistes.
Toutefois, dans les rangs occidentaux, on suspecte Téhéran de faire traîner les discussions menées dans la capitale autrichienne Vienne afin de pouvoir effectuer en parallèle des avancées dans son programme nucléaire.
"Étant donné les avancées actuelles dans le programme nucléaire de l'Iran, le Président a demandé à son équipe d'être prête à l'éventualité que la diplomatie échoue et que nous devions nous tourner vers d'autres options", a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала