Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"F*ck him": Trump insulte Netanyahou et explique son boycott

© AP Photo / Evan VucciBenyamin Netanyahou et Donald Trump
Benyamin Netanyahou et Donald Trump - Sputnik France, 1920, 11.12.2021
S'abonner
Donald Trump a déclaré qu'il était furieux contre Benyamin Netanyahou pour avoir été l’un des premiers à féliciter son rival à la présidentielle, Joe Biden. Il est allé jusqu’à utiliser un juron à l’égard de son ancien proche allié.
L'ex-Président américain a insulté l'ancien Premier ministre israélien et a précisé qu'il ne s’était pas entretenu avec lui depuis qu'il a félicité Joe Biden pour son élection à la tête des États-Unis.
"L'homme pour qui j'ai fait plus que quiconque avec qui j'ai eu affaire […] aurait pu se taire", lance-t-il dans une interview au site Axios, ajoutant qu’il ne lui avait plus parlé depuis.
"Qu’il aille se faire foutre!", renchérit-il.
Donald Trump avait contesté le résultat de l’élection, faisant des allégations non fondées de fraude grave, mais ses affirmations n'ont jamais été retenues.

La réponse

Le service de presse du dirigeant du Likoud a répondu à cette interview cinglante.
"L’ancien chef du gouvernement Benyamin Netanyahou se félicite des activités du Président pour le bien d’Israël et de sa sécurité", indique le communiqué cité par le journal israélien Maariv.
Toujours selon la déclaration, Benyamin Netanyahou apprécie grandement l’importance de l’alliance entre Israël et les États-Unis. Il lui était par conséquent important de féliciter le nouveau Président.

Les félicitations

Le 45e Président des États-Unis a reproché à l’ancien Premier ministre d’avoir été parmi les premiers à féliciter Joe Biden.
"Toutes nos félicitations à Joe Biden et Kamala Harris. Joe, nous avons une relation personnelle chaleureuse depuis près de 40 ans et je te connais comme un grand ami d'Israël", avait écrit le chef du gouvernement israélien.
Un quart d’heure plus tard, Benyamin Netanyahou adressait un message à Donald Trump.
"Merci pour l'amitié que vous avez manifestée à l'État d'Israël et à moi personnellement, pour avoir reconnu Jérusalem et le Golan, pour avoir tenu tête à l'Iran, pour les accords de paix historiques et pour avoir porté l'alliance américano-israélienne à des sommets sans précédent".
Donald Trump avait précédemment estimé avoir fait davantage pour Israël que tout autre Président américain. Il a déclaré que son retrait de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien – que les grandes puissances tentent de relancer aujourd’hui – avait été décidé en raison de ses relations avec Israël. Il a cité également le déménagement de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem et le maintien des forces américaines dans la région.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала