Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Lors de son 1er meeting de campagne, Pécresse situe Oradour-sur-Glane... "en Corrèze"

© AFP 2021 LUDOVIC MARINValérie Pécresse
Valérie Pécresse - Sputnik France, 1920, 12.12.2021
S'abonner
Lors de son premier grand discours de campagne le 11 décembre à Paris, Valérie Pécresse a évoqué son passage à Oradour-sur-Glane. Mais au lieu de placer le village martyr en Haute-Vienne, la candidate LR à la présidentielle l’a situé en Corrèze.
La candidate des Républicains à l'élection présidentielle, Valérie Pécresse, a tenu le 11 décembre son premier meeting de campagne à Paris. Lors de cette prestation, elle a évoqué notamment la Résistance et les victimes de la Seconde Guerre mondiale, notamment le drame d'Oradour-sur-Glane où 643 habitants ont été massacrés par les SS le 10 juin 1944.
"J'ai traversé le silence d'Oradour-sur-Glane, village martyr de ma Corrèze de cœur, celle des maquis vainqueurs", a-t-elle déclaré.
Seulement le village martyr n’est pas situé en Corrèze, mais en Haute-Vienne.

"Honteux"

Une bourde qui n'a pas été laissée sans attention sur les réseaux sociaux.
"Honteux pour une candidate à la plus haute fonction de notre République", a écrit le député de Haute-Vienne Pierre Venteau (LREM), réagissant à la publication de Jean-Baptiste Moreau (LREM), son collègue dans un autre département voisin de la Corrèze, la Creuse, qui a fait état, lui, d’"approximations".
Les politiciens ne sont pas les seuls à avoir remarqué la faute. La plupart des internautes se disent indignés, mais certains préfèrent y trouver sujet à humour.
"On ne parle pas suffisamment de la tectonique des plaques. Oradour-sur-Glane n'est plus en Haute-Vienne mais arrivée en Corrèze."
https://twitter.com/vlanon/status/1469747477008076803
Pécresse s’explique
Contactée par La Montagne, Valérie Pécresse a réagi à la vague de critiques soulevée par sa déclaration. Elle a déploré "un pataquès absurde" et expliqué qu’elle s’était "personnellement rendue deux fois à Oradour-sur-Glane" et savait "parfaitement" que la ville est située en Haute-Vienne, et non en Corrèze, "ce département que je sillonne depuis 27 ans".
Expliquant sa phrase, elle a cité le "prononcé du discours".
"C'est une partie du discours où j'étais particulièrement émue. Je l'ai prononcée peut-être trop rapidement".
Elle a précisé comment la phrase devait être comprise.
"J'ai traversé le silence d'Oradour-sur-Glane, village martyr, [le silence] de ma Corrèze de cœur, celle des maquis vainqueurs."
Ce qui signifie que "ma Corrèze de cœur" se rapportait non au "village martyr", mais au "silence".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала