Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Partis secourir des randonneurs, ces CRS retrouvent leurs véhicules pillés

Les Alpes - Sputnik France, 1920, 13.12.2021
S'abonner
"Inqualifiable, ignoble, où la haine contre les forces de police s’arrêtera-t-elle?". Une dizaine de secouristes de la CRS Alpes a retrouvé ses véhicules vandalisés et pillés après une intervention de secours samedi soir en bas du Col du Grand Cucheron, en Maurienne.
Bien que leur intervention du samedi 11 décembre ait été concluante, un autre ennui a perturbé ces secouristes de la CRS Alpes. Appelés pour aider des randonneurs en difficulté près de Saint-Alban-d’Hurtières en Savoie, ils ont vu leurs véhicules vandalisés.
Les secouristes de Modane et d’Albertville ont été appelés à l’aide vers 19h30 par six randonneurs, bloqués sur le col du Grand Cucheron en Maurienne. Sachant qu’il était impossible d’accéder au site en hélicoptère, les forces de l’ordre ont garé leurs véhicules à hauteur de Saint-Alban-d’Hurtières afin de s’y rendre à pied, raconte France 3.
Toutefois, pendant l’opération, des malfaiteurs ont vandalisé les véhicules d’intervention et volé du matériel. Les secouristes les ont retrouvés dans un piètre état entre 21 et 22h.
"C’est là qu’ils constatent les dégâts: les deux fourgons ont été vandalisés, avec les vitres et gyrophares cassés. Ils remarquent aussi que l’intérieur a été saccagé, et que du matériel de secours et des affaires personnelles ont été volés", précise le média.

Une enquête ouverte

"On est bouche bée. Ce n’était jamais arrivé", a déclaré au Dauphiné un secouriste de la CRS Alpes au lendemain de l’intervention.
Face aux dégradations et objets volés, la gendarmerie a ouvert une enquête pour retrouver les coupables.
"Inqualifiable, ignoble, où la haine contre les forces de police s’arrêtera-t-elle ?". Sur Twitter, le syndicat SGP Police exprime sa colère et son soutien envers les membres de la CRS Alpes, victimes d’actes de malveillance ce week-end.
Quant au groupe de randonneurs, un membre épuisé et en état d’hypothermie a été pris en charge et évacué en traîneau puis par un véhicule de secours vers l’hôpital de Chambéry. Les cinq autres membres du groupe étaient indemnes.
Sputnik a envoyé une requête à la gendarmerie pour demander davantage de détails.
Toutefois, ces faits ne sont pas une rareté. En mars, lorsque les gendarmes de Laissac avaient été contactés pour une intervention suite à un accident de voiture à Palmas-D'Aveyron, un automobiliste victime d'une sortie de route avait dérobé leur véhicule.
En juin 2019, alors que des ambulanciers d’Île-de-France étaient en intervention avec les pompiers dans une maison à Nemours, un véhicule radio médicalisé leur a été volé. En janvier de la même année, un homme avait aussi volé un véhicule de secours et d'assistance aux victimes (VSAV) des pompiers dans l'enceinte de l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière (XIIIe).
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала