Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce pays européen lutte contre la propagation de l’Omicron en interdisant la vente d’alcool

© AP Photo / Lewis JolyUn bar (image d'illustration)
Un bar (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 14.12.2021
S'abonner
Le gouvernement norvégien a annoncé lundi 13 décembre de nouvelles restrictions pour freiner la propagation du variant Omicron qui fait grimper le taux d’infection dans le pays. La vente d’alcool dans les bars et restaurants sera interdite à partir de mercredi et les Norvégiens sont invités à travailler à domicile dans la mesure du possible.
La Norvège interdit à partir du 15 décembre la vente d’alcool dans les bars et restaurants afin de mieux contrôler la propagation de l'épidémie. Le gouvernement a annoncé le durcissement des mesures anti-Covid lors d’une conférence de presse lundi soir.

"Les taux d'infection en Norvège augmentent fortement et nous avons désormais acquis de nouvelles connaissances sur le variant Omicron et la vitesse à laquelle il peut se propager. Nous sommes dans une situation qui s’aggrave. Le gouvernement introduit donc des mesures plus strictes pour maintenir le contrôle de l'épidémie", a déclaré le Premier ministre Jonas Gahr Støre.

Les Norvégiens doivent également rester en télétravail dans la mesure du possible.
Ces mesures interviennent suite à une hausse des cas d’infection au cours de ces dernières semaines et à la propagation du variant Omicron.
Les précédentes, mises en place seulement la semaine dernière, autorisaient à servir de l'alcool dans les bars et restaurants jusqu'à minuit, mais uniquement à table et à condition de disposer de suffisamment de sièges éloignés pour accueillir tous les clients.
Parallèlement à l'interdiction de la vente alcool dans les bars, le gouvernement a également demandé aux habitants de passer plus de temps à la maison et d'essayer de limiter le nombre de réunions auxquelles ils assistent. Il a été déconseillé d'utiliser les transports en commun.

Les cas de Covid en hausse depuis octobre

Les cas de coronavirus en Norvège ont connu une forte augmentation depuis octobre, leur nombre quotidien étant le plus élevé depuis le début de la pandémie. La semaine dernière, 21 457 cas confirmés et 33 décès ont été recensés.
Lundi, l'Institut norvégien de santé publique (NIPH) a recommandé au gouvernement d'agir rapidement pour essayer de ralentir la propagation de l'Omicron.
Son rapport avertit que dans le pire des cas, le nombre d’infections pourrait se situer entre 90.000 et 300.000 par jour en janvier, à moins que des mesures efficaces ne soient mises en œuvre.

La première mort due à l’Omicron confirmée officiellement

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué dimanche 12 décembre que le variant Omicron semblait se propager plus vite que le variant Delta et rendre les vaccins moins efficaces.
Les données ne sont pas encore suffisantes pour établir le degré de gravité, même si pour l’heure les symptômes paraissent "légers à modérés" aussi bien en Afrique australe qu’en Europe.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi qu’une personne était décédée au Royaume-Uni après avoir contracté l’Omicron. Il s’agit de la première mort officiellement signalée dans le monde due à ce variant.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала