Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Face à une "explosion virale", la Corse lance un appel à renfort

© Sputnik . Oxana BobrovitchSartène, la plus Corse des villes Corses
Sartène, la plus Corse des villes Corses - Sputnik France, 1920, 14.12.2021
S'abonner
Confrontée à une "explosion virale" du Covid alors que les lits de réanimation sont pleins, la Corse appelle "médecins, infirmières et aides-soignantes", qu'ils soient "salariés, libéraux ou retraités", à renforcer les hôpitaux insulaires, a indiqué mardi la directrice de l'Agence régionale de santé (ARS).
"Tous les indicateurs sont au rouge en termes de circulation virale", avec 630 cas pour 100.000 habitants dans l'île, un taux d'incidence en augmentation de 41% par rapport à la semaine dernière, a alerté Marie-Hélène Lecenne, directrice de l'ARS.
Ces indicateurs devraient avoir "un effet sur l'hôpital à 12 jours", soit "en pleines vacances de Noël", a-t-elle prévenu. Une "évolution défavorable" est par ailleurs constatée pour les plus de 65 ans.
Or, les hôpitaux corses sont déjà en tension: au centre hospitalier d'Ajaccio, sept lits de réanimation sur huit sont occupés et quatre sur quatre à Bastia. Il reste quatre lits disponibles de réanimation non-Covid à Ajaccio et quatre à Bastia, a-t-elle précisé.
En outre, le nombre d'hospitalisations conventionnelles "explose" avec 27 lits occupés sur 27 à Ajaccio, et 23 sur 30 à Bastia.
Face à cet engorgement, l'ARS a pris des mesures "de déprogrammation générale de toute l'activité chirurgicale", à l'exception des urgences et de la cancérologie, "du 15 décembre au 6 janvier".
"Je n'ai pas d'autre choix que de préparer le système de santé à faire face à une augmentation significative du nombre de patients pendant les vacances", a fait valoir Mme Lecenne, invitant les soignants volontaires pour des renforts à les rejoindre.
Mme Lecenne a précisé que si le variant Omicron n'avait pas encore été détecté dans l'île, "plusieurs tests présentent cette semaine des anomalies et donc Omicron va arriver", a-t-elle prévenu.
Interrogée sur l'existence de faux pass sanitaire, Mme Lecenne a indiqué avoir eu recours dans plusieurs centres de vaccination à l'article 40 du code de procédure pénale, qui permet à toute autorité de signaler à la justice un crime ou un délit.
Ces signalements visaient à "dénoncer des situations qui nous ont paru suspectes concernant quelques cas rares de professionnels de santé", a-t-elle raconté, précisant qu'il s'agissait de "suspicion de délivrance d'un certificat de vaccination sans administration du vaccin".
Au total, 263 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie à travers cette île de 340.000 habitants, selon l'ARS.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала