Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’explosion d'un réservoir de carburant à Cap-Haïtien fait plus de 40 morts - photos

Un incendie  - Sputnik France, 1920, 14.12.2021
S'abonner
L’explosion d'un réservoir de carburant à Cap-Haïtien fait plus de 40 morts - photos
Au moins 40 personnes sont mortes ce mardi à Cap-Haïtien, dans le nord d'Haïti, à la suite de l’accident d'un camion-citerne transportant du carburant.
L'agence EFE rapporte qu'un camion-citerne rempli de carburant a explosé dans la ville de Cap-Haïtien ce 14 décembre. Selon les données de l'agence, il y a au moins 40 morts et des douzaines de blessés.
Le maire adjoint de la ville, Patrick Almonord, a expliqué aux médias locaux qu'une centaine de personnes pillaient le camion au moment de l'explosion, après son accident dans le quartier central de Pont Grand Bois et Samarie.
"Je partage la douleur et le chagrin de tout le monde", a tweeté l'ex-Premier ministre Claude Joseph.
Un témoin a raconté à Associated Press qu'il conduisait lorsqu'il a vu des ambulances et une foule de personnes rassemblées le long d'une route vers 1 heure du matin.
Il a dit avoir observé comment certains utilisaient des seaux pour recueillir du carburant du camion et de la rue. L'explosion s'est produite alors qu'Haïti est confronté à une grave pénurie de carburant et une flambée des prix du gaz.
"J'ai vu sur place entre 50 et 54 personnes brûlées vives", a déclaré l'adjoint au maire, Patrick Almonor. "Il est impossible de les identifier."

Crise du carburant

Ce pays caribéen est en proie à une grave crise politique, économique et sécuritaire depuis le début de l’année, en particulier depuis l’assassinat du Président Jovenel Moïse en juillet.
L’île est notamment traversée par une crise du carburant sans précédent. Les nouveaux tarifs ont été annoncés début décembre par le gouvernement, consacrant le doublement des prix du diesel et du kérosène, et une augmentation substantielle de la gazoline, observe AlterPresse. Le gallon de cette dernière passe ainsi de 201 à 250 Gourdes, le diesel de 169 à 353 et le kérosène de 163 à 352, a indiqué le ministre de l’Économie et des finances.
Une telle augmentation dans le contexte actuel pourrait entraîner de graves conséquences sur la population, dont la majorité vit dans la pauvreté, avait prévenu l’économiste Eddy Labossière auprès du média. Il a appelé les autorités à s’occuper à réduire les dépenses de l’État, diminuer la corruption et la contrebande, dans l’objectif de trouver des moyens financiers pour qu’il fonctionne sans être obligé d’augmenter les prix du carburant.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала