Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'OMM confirme un record de chaleur à 38°C dans l'Arctique

CC0 / Free-photos / arctique
arctique - Sputnik France, 1920, 14.12.2021
S'abonner
L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a validé mardi la température record de 38°C relevée le 20 juin 2020 dans la ville russe de Verkhoïansk, en Sibérie, alors confrontée à une vague de chaleur exceptionnelle et prolongée qui a favorisé des incendies dévastateurs et une fonte massive des glaces dans la région.
"Cette température, qui évoque davantage les rivages de la Méditerranée" a été enregistrée dans une ville située à 115 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, souligne l'OMM en précisant que le réchauffement climatique dans l'Arctique est "plus de deux fois supérieur à la moyenne mondiale".
L'OMM, qui explique que les températures moyennes relevées dans cette région de l'Arctique ont parfois dépassé de 10°C les normales saisonnières lors de l'été 2020, prévient qu'"il est possible, voire probable, que l'on observe à l’avenir des phénomènes extrêmes encore plus marqués".
"Ce record traduit manifestement un réchauffement de la Sibérie", d'après Phil Jones, climatologue britannique membre du comité d'experts de l'OMM chargé de la vérification de ce relevé de température, cité dans le communiqué de l'organisation onusienne.
D'autres pics de température sont en cours d'examen par les experts de l'OMM, notamment un relevé de température de 54,4°C en 2020 et en 2021 dans la vallée de la Mort, en Californie, ainsi qu'un record européen de 48,8°C enregistré en Sicile cet été.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала