Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il ouvre le feu dans un quartier des Yvelines avant de se suicider

© Sputnik . Oxana BobrovitchPolice nationale
Police nationale - Sputnik France, 1920, 15.12.2021
S'abonner
Après avoir tiré des coups de feu dans la rue et visé certains passants, un sexagénaire muni de deux armes s’est donné la mort le 14 décembre dans les Yvelines. Un message expliquant son acte a été retrouvé sur lui. Aucune victime n’est à déplorer.
Un homme d’une soixantaine d’années a mis fin à ses jours en plein après-midi du 14 décembre avec une arme à feu après avoir tiré plusieurs fois dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, rapporte Le Parisien.
Venu à vélo, l’individu a sorti un fusil et une arme de poing et commencé à tirer en l’air, "entre 10 et 15 fois", d’après une source policière citée par le quotidien.
"On l’a vu tenir son arme à l’horizontale et pointer une voiture, a indiqué au média un témoin. Une femme a tenté de faire marche arrière mais, sans doute sous l’effet de la panique, elle n’a pas pu. Elle a dû avoir la peur de sa vie."
Le Parisien ajoute que l’homme a visé un autre véhicule, sans tirer, qui semble avoir voulu le renverser.
Sur une vidéo diffusée, le suspect semble braquer un automobiliste, qui redémarre.
Tout s’est produit sous les yeux de nombreux témoins.
Cependant, l’individu n'a pas tiré en direction des passants, a expliqué une source policière à 78actu:
"Il a tiré en l’air, en direction des voitures mais, à ce stade, nous n’avons pas de notion de tirs volontaires sur des personnes."
Certains témoins de la scène n’ont pas hésité à braver le danger et ont tenté de ramener le forcené à la raison. Ainsi, un commerçant est intervenu pour éviter des victimes, en vain. Un peu plus tard, un autre homme a lancé une pierre sur l’individu armé.
L’issue fatale de ces faits s’est jouée quelques secondes après. Le sexagénaire s’est donné la mort en se tirant une balle sous le menton, indique Le Parisien.
"Je l’ai vu prendre son arme de poing, la passer sous sa gorge. Et bam!", a assuré un témoin cité par le quotidien.
La victime a été prise en charge par les médecins du SAMU et se trouvait en état de mort cérébrale dans la soirée du même jour.

Un individu "au bout du rouleau"

Plusieurs lettres ont été retrouvées à domicile de l’individu dans lesquelles il a expliqué son intention.
Une source proche de l’affaire, relayée par Le Parisien, a précisé qu’il avait un profil de sexagénaire "au bout du rouleau avec des difficultés financières, malheureux dans sa vie".
De son côté, 78actu fait savoir qu’il était inconnu des services de police et qu’il était en possession d’une lettre dans laquelle il explique son acte par les problèmes mentionnés.

Le maire réagit

Le maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet, n’a pas tardé à réagir. Il a noté qu’il n'y avait aucun blessé à déplorer.
Dans une publication diffusée sur son compte Twitter, l’élu a tenu à apporter son "soutien aux Mantais et aux habitants présents cet après-midi à proximité du marché du mardi du Val-Fourré [et] aux jeunes, à la police nationale, à la police municipale et aux pompiers qui ont été très réactifs".
Il a ajouté avoir contacté l’un des jeunes présents "qui a fait preuve d’un immense courage".
Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Mantes-la-Jolie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала