Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Londres veut prolonger le moratoire sur les contrôles des biens nord-irlandais

© Sputnik . Alex MacNoton / Aller dans la banque de photosLondres
Londres  - Sputnik France, 1920, 15.12.2021
S'abonner
Le gouvernement britannique a annoncé mercredi la prolongation au-delà du 1er janvier 2022 d'un moratoire sur la mise en place de contrôles sur des biens transitant de l'Irlande du Nord vers la Grande-Bretagne, afin de poursuivre ses négociations avec l'Union européenne.
La Grande-Bretagne, qui n'est plus membre du marché unique depuis janvier 2021, a déjà reporté à deux reprises la mise en oeuvre de certains contrôles à l'importation prévus par l'accord commercial post-Brexit, signé par Boris Johnson en décembre 2020. En vertu du nouveau calendrier, Londres devait mettre en place des déclarations douanières complètes le 1er janvier.
Londres et Bruxelles sont engagés dans des discussions visant à clarifier les modalités des échanges commerciaux entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne régies par le "protocole nord-irlandais".
Ce protocole intégré à l'accord post-Brexit a créé une frontière douanière de fait entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord afin de préserver la libre circulation des marchandises entre la province britannique et la République d'Irlande.
Ces discussions ne seront probablement pas "définitivement conclues" d'ici au 1er janvier, a estimé mercredi David Frost, ministre britannique chargé du Brexit.
"Le gouvernement a décidé que la bonne chose à faire était de prolonger temporairement les modalités actuelles de transit des marchandises de l'île d'Irlande à la Grande-Bretagne tant que se poursuivent les discussions sur le protocole", a-t-il ajouté dans une réponse écrite au Parlement.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала