Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pour la première fois, un vaisseau spatial de la NASA a "touché" le Soleil

Soleil - Sputnik France, 1920, 15.12.2021
S'abonner
Pilotée par la NASA, une sonde a réussi à traverser la couche externe de l’atmosphère solaire, collectant ainsi des informations essentielles. Une première dans l’histoire.
Pour la toute première fois de l’histoire, la sonde Parker Solar Probe de la NASA a "touché" le Soleil. Elle a traversé la haute couche de l’atmosphère solaire, baptisée la couronne, comme le relate l’agence spatiale sur son site le 14 décembre.
"Notre sonde #ParkerSolarProbe a touché le Soleil! Pour la première fois dans l'histoire, un vaisseau spatial a traversé l'atmosphère du Soleil, la couronne", s’est réjouie la NASA.
L’appareil a réussi à y collecter des particules et à mesurer le champ magnétique de l’astre.

Une réussite pour le secteur

L'agence a également précisé que l'entrée de la sonde dans la couronne solaire "représente une nouvelle phase majeure de sa mission et un pas géant pour la science solaire".
"Tout comme l'alunissage a permis aux scientifiques de comprendre comment elle [la Lune, ndlr] s'est formée, le fait de toucher la matière qui compose le Soleil aidera les chercheurs à obtenir des informations essentielles sur notre étoile la plus proche et son impact sur le système solaire", a argué la source.
De son côté, Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la direction des missions scientifiques opérées par la NASA, a déclaré que le fait que la sonde Parker "touche le Soleil" constitue un moment historique pour l’astrophysique et un "exploit remarquable".
"En volant si près du Soleil, la sonde Parker Solar Probe détecte maintenant la couche de l'atmosphère solaire dominée par le magnétisme, un fait impensable auparavant", a de son côté assuré Nour Raouafi, scientifique du projet Parker au laboratoire de physique appliquée Johns-Hopkins, dans le Maryland.

Mission Parker

La tâche principale de cet appareil, lancé depuis la Terre en août 2018, est d’étudier la couronne solaire, partie extérieure de l’atmosphère du Soleil. Entre autres, Vénus, deuxième planète la plus proche de notre étoile, joue aussi un rôle essentiel dans cette mission. L'assistance gravitationnelle de Vénus fournie à Parker Solar Probe permet à la sonde de voler de plus en plus près du Soleil. En février, la NASA a publié une photo de Vénus, prise en juillet 2020 par la sonde.

Un record battu

En novembre 2018, l’appareil s’était approché avec succès du Soleil à une distance de 24 millions de kilomètres et avait transmis son premier signal à la Terre.
Parker Solar Probe est ainsi devenue la sonde artificielle la plus proche du Soleil, battant le second record de 41,8 kilomètres, détenu par l’appareil germano-américain Helios 2.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала