Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers l’ouverture de Miss France aux trans? La directrice du concours répond

© AFP 2021 SAMEER AL-DOUMYMiss France 2022
Miss France 2022 - Sputnik France, 1920, 15.12.2021
S'abonner
Aux États-Unis, le concours Miss USA a pour la première fois permis la participation d’une femme transgenre. La France va-t-elle lui emboîter le pas? "Nous ne sommes pas là pour faire des enquêtes sur la vie de ces jeunes femmes", répond la directrice de la société Miss France. Geneviève de Fontenay ne cache toutefois pas sa colère.
Une question dans l’air du temps. Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, a été interrogée sur Europe 1 sur la possibilité d’accueillir des candidates transgenres dans son concours.
L’ancienne reine de beauté de 2002 répondait ainsi à une question de la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Élisabeth Moreno, qui avait estimé auprès de cette même radio que ce pas était "envisageable" et que le concours pouvait évoluer pour ouvrir ainsi ses portes aux femmes transgenres.
"Pour moi, ce n'est pas un débat", a tranché Sylvie Tellier. "Parce que quand on s'inscrit à Miss France, on remplit un règlement, et que nous ne sommes pas là pour faire des enquêtes sur la vie de ces jeunes femmes. Je ne l'ai jamais fait et je ne le ferai pas."
Sa réponse laisse suggérer que Miss France ne prêtera pas d’importance à l’identité de genre de la candidate. La notion n’est pas non plus abordée dans le règlement de Miss France qui "évolue depuis 17 ans", a souligné la responsable.
La directrice du concours a rappelé que ce sont les Français qui élisent leurs candidates régionales, "ce n’est pas Sylvie Tellier, ce n’est pas Alexia Laroche-Joubert, ce n'est pas le producteur de l'émission".
Dans le même temps, Mme Tellier a noté qu’il existe plusieurs concours dans le pays et que "sur Miss France, on met un cadre".
"Et il y a plein de concours de Miss: pour les jeunes femmes un peu plus petites, pour les garçons, pour les personnes transgenres… Je ne veux pas que l'on soit le seul concours de Miss, il y en a pour tout le monde", a-t-elle rappelé, bien que Miss France reste le plus médiatisé et béni par l’attention des Français.
Miss Prestige, le concours concurrent lancé par Geneviève de Fontenay, ne jouit ni de la même couverture médiatique ni du même intérêt du public.
Présidente du Comité Miss France de 1981 à 2007, cette dernière s'est fendue pourtant d'un communiqué au vitriol pour faire part de sa désapprobation, affirmant que "Miss France n’est pas un concours contre nature".
"Mais évidemment que transgenre ce n’est pas normal. Enfin, toute l’humanité n'est pas faite comme ça", a-t-elle déclaré à CNews. "On ne change pas la nature. Comme je vous l’ai dit, on sait comment on est et comment on naît, et ça, ça ne changera jamais."

Première reine de beauté transgenre aux États-Unis

Kataluna Enriquez est devenue le 29 novembre la première femme transgenre à participer au concours de Miss USA.
"Cette participation signifie beaucoup pour moi. Ça me permet d’amplifier les combats que je porte. Je ne suis pas seulement en compétition pour un titre, mais aussi pour avoir une chance de changer l’histoire et les normes qui ont empêché tant de personnes de devenir ce qu’elles veulent", a-t-elle déclaré aux médias.
Bien qu’elle n’ait pas gagné le concours, elle espère inspirer les concours de beauté d’autres pays.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала