Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

#JeanMichelTrogneux: le cabinet de Brigitte Macron brise le silence et promet "des poursuites"

© AFP 2021 LUDOVIC MARINBrigitte Macron
Brigitte Macron - Sputnik France, 1920, 16.12.2021
S'abonner
L’avocat de l’épouse du Président français, récemment visée par une fausse rumeur affirmant qu’elle serait transgenre, a promis, auprès de CheckNews, qu’il y aurait "des poursuites".
Le cabinet de l’épouse de la Première dame a décidé de répondre à la fake news diffusée dans un feuilleton d’articles du média "Faits et documents" avançant que Brigitte Macron serait transgenre et serait née sous le nom de Jean-Michel Trogneux (son nom de jeune fille).
Ainsi, auprès de CheckNews, le cabinet a fait savoir que "l’avocat de Brigitte Macron" était "chargé de défendre ses intérêts suite à ces publications". Le 15 décembre, Me Jean Ennochi a bel et bien confirmé à CheckNews qu’il y aurait "des poursuites".

Une "enquête" qu'aurait rejetée Mediapart

Cette folle rumeur est partie d’une "enquête" menée sur la biographie de Brigitte Macron par une certaine Natacha Rey affirmant y avoir découvert des incohérences. Après avoir essuyé des refus pour la publication de son "investigation" dans Mediapart ou encore Le Canard enchaîné, elle s’est tournée vers "Faits & Documents". Le 13 décembre, la revue a consacré une série d’articles au sujet du "Mystère de Brigitte Macron".
L’auteur de l’"enquête" en a également parlé pendant plus de quatre heures auprès de la médium Amandine Roy avant que le hashtag Jean-Michel Trogneux ne soit massivement utilisé dans des dizaines de milliers de publications sur Twitter.

"Faits & Documents" se distancie

Suite à la parution de l’article de CheckNews, le directeur de publication de "Faits & Documents", Xavier Poussard, a contacté le média pour pointer que Natacha Rey "n’est en rien l’auteur de l’enquête de Faits & Documents et parle en son nom propre. Elle a simplement été notre correspondante dans la rédaction d’un chapitre" en question.
En même temps, dans une interview accordée en novembre au Gilet jaune Abdel Zahiri, Xavier Poussard est en détail revenu sur cette "investigation", se félicitant de l’accueil que lui ont accordé des "journalistes en fonction, de[s] journalistes en retraite, de[s] spécialistes de biographies" qui mettent en relief que "c’est un énorme boulot".
Il appuie donc sur des incohérences dans différentes versions des faits biographiques de la Première dame, comme son année de naissance.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала