Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le cratère d’un volcan sur l’île de Palma

S'abonner
Le volcan Cumbre Vieja, sur l’île de Palma, s’est tu après presque trois mois d’éruption. La lave coule toujours, mais en très faible quantité. Les volcanologues en ont profité pour s’approcher du cratère du volcan, l’inspecter et prélever des échantillons de gaz.
Découvrez des images du volcan Cumbre Vieja dans ce diaporama de Sputnik.
© AP Photo / Saul Santos

Lundi 13 décembre au soir, le volcan Cumbre Vieja a cessé toute activité sismique pour la première fois depuis le début de l’éruption, il y a 85 jours. Depuis plusieurs jours, il ne rejette plus de cendres ni de magma et il n’y a pas de secousses telluriques. La lave continue de s’écouler de la bouche du volcan, mais de façon très limitée.

Lundi 13 décembre au soir, le volcan Cumbre Vieja a cessé toute activité sismique pour la première fois depuis le début de l’éruption, il y a 85 jours. Depuis plusieurs jours, il ne rejette plus de cendres ni de magma et il n’y a pas de secousses telluriques. La lave continue de s’écouler de la bouche du volcan, mais de façon très limitée. - Sputnik France
1/7

Lundi 13 décembre au soir, le volcan Cumbre Vieja a cessé toute activité sismique pour la première fois depuis le début de l’éruption, il y a 85 jours. Depuis plusieurs jours, il ne rejette plus de cendres ni de magma et il n’y a pas de secousses telluriques. La lave continue de s’écouler de la bouche du volcan, mais de façon très limitée.

© REUTERS / Borja Suarez

Les volcanologues ont profité de ce répit. En tenue spéciale, ils sont montés vers le cratère de Cumbre Vieja pour l’inspecter et faire des prélèvements de gaz biochimiques.

Les volcanologues ont profité de ce répit. En tenue spéciale, ils sont montés vers le cratère de Cumbre Vieja pour l’inspecter et faire des prélèvements de gaz biochimiques. - Sputnik France
2/7

Les volcanologues ont profité de ce répit. En tenue spéciale, ils sont montés vers le cratère de Cumbre Vieja pour l’inspecter et faire des prélèvements de gaz biochimiques.

© AP Photo / Saul Santos

Le volcan s’est tu après l’émission de nuages denses et toxiques de dioxyde de soufre, qui ont obligé un tiers de la population de l’île de Palma à se confiner en raison du niveau dangereux de dioxyde de soufre dans l’air. Depuis, ce taux est revenu à la normale.

Le volcan s’est tu après l’émission de nuages denses et toxiques de dioxyde de soufre, qui ont obligé un tiers de la population de l’île de Palma à se confiner en raison du niveau dangereux de dioxyde de soufre dans l’air. Depuis, ce taux est revenu à la normale. - Sputnik France
3/7

Le volcan s’est tu après l’émission de nuages denses et toxiques de dioxyde de soufre, qui ont obligé un tiers de la population de l’île de Palma à se confiner en raison du niveau dangereux de dioxyde de soufre dans l’air. Depuis, ce taux est revenu à la normale.

© AFP 2021 Jorge Guerrero

L’éruption, qui a provoqué des coulées de lave sur les pentes de Cumbre Vieja pendant près de trois mois, a été la plus longue sur les îles Canaries depuis l’an 1500 et on ne sait pas encore si elle s’est finalement arrêtée ou si le volcan se prépare à une nouvelle explosion.

L’éruption, qui a provoqué des coulées de lave sur les pentes de Cumbre Vieja pendant près de trois mois, a été la plus longue sur les îles Canaries depuis l’an 1500 et on ne sait pas encore si elle s’est finalement arrêtée ou si le volcan se prépare à une nouvelle explosion. - Sputnik France
4/7

L’éruption, qui a provoqué des coulées de lave sur les pentes de Cumbre Vieja pendant près de trois mois, a été la plus longue sur les îles Canaries depuis l’an 1500 et on ne sait pas encore si elle s’est finalement arrêtée ou si le volcan se prépare à une nouvelle explosion.

© REUTERS / Borja Suarez

Depuis le début de l’éruption le 19 septembre, 7.000 personnes ont été évacuées, environ 3.000 bâtiments ont été détruits et 74 kilomètres de routes ont été endommagés. La lave a recouvert plus de 1,2 millier d’hectares, détruisant la principale source de revenus des habitants de l’île: les plantations de bananes.

Sur la photo: des roches provenant du volcan sont refroidies dans l’eau pour être étudiées.

Depuis le début de l’éruption le 19 septembre, 7.000 personnes ont été évacuées, environ 3.000 bâtiments ont été détruits et 74 kilomètres de routes ont été endommagés. La lave a recouvert plus de 1,2 millier d’hectares, détruisant la principale source de revenus des habitants de l’île: les plantations de bananes.Sur la photo: des roches provenant du volcan sont refroidies dans l’eau pour être étudiées. - Sputnik France
5/7

Depuis le début de l’éruption le 19 septembre, 7.000 personnes ont été évacuées, environ 3.000 bâtiments ont été détruits et 74 kilomètres de routes ont été endommagés. La lave a recouvert plus de 1,2 millier d’hectares, détruisant la principale source de revenus des habitants de l’île: les plantations de bananes.

Sur la photo: des roches provenant du volcan sont refroidies dans l’eau pour être étudiées.

© REUTERS / Borja Suarez

À la suite de l’éruption, le tourisme volcanique sur l’île a explosé. Cela permettra au moins à l’industrie touristique du pays de se maintenir à flot.

À la suite de l’éruption, le tourisme volcanique sur l’île a explosé. Cela permettra au moins à l’industrie touristique du pays de se maintenir à flot. - Sputnik France
6/7

À la suite de l’éruption, le tourisme volcanique sur l’île a explosé. Cela permettra au moins à l’industrie touristique du pays de se maintenir à flot.

© REUTERS / Borja Suarez

Ce sont principalement des touristes espagnols qui sont venus voir l’éruption. Ils côtoyaient souvent des habitants qui avaient perdu tous leurs biens. Mais personne ne pense à l’éthique dans une telle situation: après tout, pour les guides touristiques, ce nouveau type de tourisme est le seul moyen d’éviter de mettre la clé sous la porte.

Sur la photo: une vue aérienne du volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les Canaries.

Ce sont principalement des touristes espagnols qui sont venus voir l’éruption. Ils côtoyaient souvent des habitants qui avaient perdu tous leurs biens. Mais personne ne pense à l’éthique dans une telle situation: après tout, pour les guides touristiques, ce nouveau type de tourisme est le seul moyen d’éviter de mettre la clé sous la porte.Sur la photo: une vue aérienne du volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les Canaries. - Sputnik France
7/7

Ce sont principalement des touristes espagnols qui sont venus voir l’éruption. Ils côtoyaient souvent des habitants qui avaient perdu tous leurs biens. Mais personne ne pense à l’éthique dans une telle situation: après tout, pour les guides touristiques, ce nouveau type de tourisme est le seul moyen d’éviter de mettre la clé sous la porte.

Sur la photo: une vue aérienne du volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les Canaries.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала