Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Bruxelles active l’achat de 180 millions de doses de vaccin "adapté" de Pfizer

© AFP 2021 JOHN THYSLa présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'exprime à la suite d'une réunion du collège sur le certificat commun de vaccination Covid-19 de l'UE
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'exprime à la suite d'une réunion du collège sur le certificat commun de vaccination Covid-19 de l'UE - Sputnik France, 1920, 17.12.2021
S'abonner
Les États membres de l'UE ont décidé d'activer une première tranche de "plus de 180 millions de doses" de vaccin "adapté" de Pfizer-BioNTech contre le coronavirus, a annoncé la présidente de la Commission européenne (CE) Ursula von der Leyen.
Cette commande entre dans le cadre du troisième contrat que l’Exécutif européen avait signé avec le duo d'entreprises, a précisé la présidente de la CE, qui s'exprimait en conférence de presse, dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'issue d'un sommet européen qui a rassemblé à Bruxelles les chefs d’État et de gouvernement des 27.
Ce contrat avait été conclu en mai dernier, pour 900 millions de doses de vaccin avec option pour 900 millions de doses de plus.
‘’Les contrats prévoient que l'entreprise, si on le demande, puisse développer dans les 100 jours un vaccin adapté (aux variants)", a-t-elle rappelé.
Lors du sommet européen, les dirigeants ont exprimé leur inquiétude quant à la propagation rapide du variant omicron.
Si ce variant présente ‘’potentiellement le risque d'échapper au moins partiellement à nos vaccins’’, les chefs d’État et de gouvernement ont mis l’accent sur l'importance de la vaccination, avec une dose ‘’booster’’ si possible (recommandée "au plus tard six mois" après la vaccination complète initiale) et élargie aux enfants à partir de cinq ans.
Le sommet a confirmé que la Commission européenne s'apprête à limiter à neuf mois la validité d'un certificat de vaccination initiale (qui est ensuite prolongé par le booster), et que beaucoup d’États membres souhaitent que l'on garde comme principe général qu'un Européen vacciné peut circuler intra-UE.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала