Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des avions russes en patrouille sur fond d’activité militaire accrue dénoncée par Minsk - vidéo

© Sputnik . Alexeï Koudenko / Aller dans la banque de photosUn Tupolev Tu-22M3 russe (archive photo)
Un Tupolev Tu-22M3 russe (archive photo) - Sputnik France, 1920, 18.12.2021
S'abonner
La Biélorussie a annoncé avoir organisé une nouvelle patrouille aérienne conjointe avec la Russie tout en dénonçant l’augmentation d’activités militaires sur le territoire de l’UE à proximité de ses frontières.
Des chasseurs et bombardiers russes et biélorusses ont mené une patrouille conjointe dans l’espace aérien biélorusse, a annoncé ce samedi 18 décembre le ministère biélorusse de la Défense, publiant une vidéo du vol.
"Les missions de patrouille conjointes des frontières aériennes de l’Union Russie-Biélorussie engagent des bombardiers stratégiques Tupolev Tu-22M3 des Forces aérospatiales russes et le groupe tactique mixte de chasseurs multirôles Sukhoi Su-30SM biélorusses et russes", a indiqué le ministère sur Telegram.

Minsk dénonce le vol d’engins espions

La Défense biélorusse avait précédemment déclaré avoir décidé d’augmenter les effectifs de ses forces opérationnelles de défense antiaérienne et d’organiser des patrouilles aériennes conjointes avec Moscou pour empêcher la violation de ses frontières.
Elle dénonce notamment "des vols plus fréquents d’aéronefs de divers types près de la frontière d'État biélorusse". Des appareils de l'US Air Force surveillent l’ensemble du territoire biélorusse en utilisant leurs dispositifs optiques et électroniques, a déclaré le général de division Vladimir Archakov, secrétaire d'État adjoint du Conseil de sécurité de Biélorussie, à la revue russe Défense nationale.
Les activités militaires sont en hausse dans les régions frontalières des pays de l’UE.
La Pologne a envoyé des renforts militaires à la frontière suite à l’apparition de migrants venus du Proche-Orient et souhaitant se rendre en Europe. Minsk a considéré la décision de Varsovie de déployer 23.000 militaires, des chars, des moyens de défense antiaérienne et d’autres armes lourdes à la frontière comme une réaction disproportionnée à la crise migratoire. Les autorités biélorusses estiment que ces activités ressemblent plutôt à la mise en place de groupes d’assaut.

Plusieurs milliers de soldats US en Pologne

Selon les informations du général Archakov, le contingent déployé par les États-Unis à proximité de la frontière biélorusso-polonaise compte environ 4.000 hommes et pourrait accueillir 1.000 hommes de plus conformément à l’accord américano-polonais d’août 2020. Ce document permet en outre d’adapter l’infrastructure militaire en Pologne à l’arrivée de 20.000 soldats américains supplémentaires, un chiffre comparable aux "armées entières de certains pays", a-t-il noté.
L’augmentation des forces de l’Otan aux frontières biélorusses et l’arrivée de militaires polonais peut être perçue comme "des préparatifs à une guerre", a déclaré le chef de la Défense biélorusse, Viktor Khrenine, ajoutant qu’on a l’impression que Varsovie entend déclencher un conflit et y entraîner l’Union européenne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала