Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Premiers cas de variant Omicron détectés en Guadeloupe et à Saint-Martin

CC BY-SA 3.0 / KoS / Plage de Sainte-AnnePlage de Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de Sainte-Anne, Guadeloupe - Sputnik France, 1920, 18.12.2021
S'abonner
L'Agence régionale de santé a fait état des deux premiers cas du variant Omicron en Guadeloupe et à Saint-Martin ces derniers jours.
Des premiers cas de variant Omicron du coronavirus ont été détectés en Guadeloupe et à Saint-Martin, a annoncé ce samedi 18 décembre, l'Agence régionale de santé (ARS), confirmant une information des médias locaux.

"Deux cas de variant Omicron ont été détectés, l'un en Guadeloupe et l'autre à Saint-Martin, après séquençage des prélèvements", indique l'agence dans un communiqué.

Le cas de Saint-Martin concerne une personne en provenance du Canada, contrôlée positive le 9 décembre. Cette personne a été isolée, précise l'agence.

"Une circulation autochtone" en Guadeloupe?

En Guadeloupe, il s'agit "d'une personne (non vaccinée) qui réside" sur l'île et qui n'aurait pas voyagé dans les jours précédant le résultat positif.
"Ce point est inquiétant car cela pourrait signifier l'existence d'une circulation autochtone", prévient l'agence.
D'autres "prélèvements" en "provenance de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, évoquant le variant Omicron sont en cours d'acheminement" pour être séquencés à Paris, souligne l'ARS qui rappelle que ce variant est "extrêmement contagieux" et réitère son appel au respect des gestes barrières.
En Guadeloupe, 40,13% des plus de 18 ans ont reçu deux doses de vaccin. Sur l'île, la résistance à la vaccination est forte. Un mouvement social contre l'obligation vaccinale est également en cours mené par un collectif d'organisations, notamment syndicales et citoyennes, très revendicatif. Des violences sont régulièrement commises dans l'enceinte du CHU, à l'encontre de la direction mais aussi de soignants non suspendus.
Le 26 novembre, le ministère français de la Santé a annoncé sa décision de repousser au 31 décembre la mise en place de l'obligation vaccinale des soignants en Martinique et en Guadeloupe.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала