Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une frappe de drones-kamikazes russes en Syrie en vidéo

© Sputnik . Mikhaïl Voskressenski / Aller dans la banque de photosLe drone-kamikaze Zala Lancet exposé au stand du groupe Kalachnikov (juin 2019)
Le drone-kamikaze Zala Lancet exposé au stand du groupe Kalachnikov (juin 2019) - Sputnik France, 1920, 19.12.2021
S'abonner
La Défense russe a publié une vidéo d’élimination de plusieurs rebelles syriens lors de frappes de drones-kamikazes russes Lancet effectuées en avril 2020.
Une vidéo montrant des drones-kamikazes de conception russe Lancet pendant leur mission d’élimination de deux radicaux syriens en avril 2020 a été mise en ligne par le ministère russe de la Défense et partagée par un journaliste de la chaîne de télévision Rossiya 1.
Le personnage principal de la vidéo, un opérateur de drones, fournit des détails d’une opération qui a permis de tuer un chef de guerre, Abu al-Walid, et un membre du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham*, surnommé "Sniper TOW". Sniper TOW, qui devait son surnom aux missiles antichar TOW, aurait affirmé avoir anéanti une trentaine de chars et hélicoptères des forces gouvernementales syriennes au moyen de TOW.
"Deux jours avant notre opération spéciale, cet homme a pris pour cible un convoi de l’armée syrienne et incendié deux camions. Nous avons alors procédé à une reconnaissance aérienne de la zone et avons découvert un groupe d’hommes armés d’un système de tir de missiles antichar qui était commandé par ce radical", indique l’opérateur, présenté comme Andreï.

Détails des opérations spéciales

Un drone-kamikaze a repéré les tireurs alors qu’ils étaient en train de se préparer à un lancement. Puisqu’il était impossible d’identifier Sniper Tow, les militaires ont décidé d’éliminer l’ensemble de l’équipe de tir. Les radicaux ont entendu le son d’un drone Lancet tombant sur leur pick-up, mais ils n’ont pas eu le temps de s’éloigner du véhicule. Blessés par éclats, ils sont décédés. Un autre drone-kamikaze a détruit leur système TOW.
Le même jour d’avril 2020, le chef de guerre Abu al-Walid a été tué dans le gouvernorat syrien de Hama.
"Nous avons lancé un drone, le radical l’a vu et entendu, mais il n’a pas eu le temps de réagir, c’était un coup direct", indique l’opérateur de drones dans la vidéo.

Drone Lancet

Le drone-kamikaze Lancet a été conçu par la société russe ZALA, qui fait partie du groupe Kalachnikov. Ses créateurs indiquent que le drone peut emporter une charge de combat de trois kilogrammes et rester en vol pendant 30 minutes.
Le Lancet se désintègre complètement pendant son attaque. Il est privé de la capacité de rentrer à sa base en raison du risque d’explosion de sa charge de combat pendant l’atterrissage.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала