Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie pourrait offrir son vaccin Spoutnik à des pays africains face à l’Omicron

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Aller dans la banque de photosSpoutnik V (GamCovidVac)
Spoutnik V (GamCovidVac) - Sputnik France, 1920, 20.12.2021
S'abonner
Après que Vladimir Poutine a annoncé que la Russie était disposée à fournir gratuitement des doses du Spoutnik Light à tous les pays en désirant, le Fonds russe d'investissements directs (RFPI) a fait savoir que les premières livraisons seraient destinées à l’Afrique.
Touchés par l’explosion des contaminations au variant Omicron, des pays africains pourraient recevoir le vaccin unidose Spoutnik Light à titre gratuit, a déclaré ce 19 décembre le directeur du Fonds russe d'investissements directs (RFPI) qui le commercialise.
"Les premiers lots peuvent être envoyés aux pays africains en proie à une forte épidémie d’Omicron", a déclaré Kirill Dmitriev, chef du RFPI.
Cette annonce a été faite après que Vladimir Poutine a évoqué le 17 décembre la possibilité de livrer gratuitement des doses pour un rappel vaccinal à tous les pays intéressés, "dont les européens".
L’efficacité attendue du vaccin Spoutnik V avec une injection de rappel du Spoutnik Light pourrait être supérieure à 80% contre cette nouvelle souche, le médicament produisant des anticorps stables, indique une étude de laboratoire préliminaire du Centre Gamaleïa qui a conçu le vaccin, cité par le RFPI.
Entre-temps, ce Centre a mis au point une modification du Spoutnik V adaptée à l’Omicron et subissant actuellement des essais cliniques. Alexandre Gintzbourg, le directeur, a cependant fait valoir l’absence de preuves sur le risque de remplacement du variant Delta par l’Omicron.
Détecté dans près de 80 pays, ce dernier se propage à un rythme inédit, a rapporté le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. L’Afrique du Sud, son foyer, est frappée depuis quelques semaines par une quatrième vague d’infections. Au cours des derniers jours, le pays a signalé plus de 20.000 nouvelles infections quotidiennes.
Début décembre, Vladimir Poutine et son homologue sud-africain Cyril Ramaposa ont convenu d'unir leurs efforts pour lutter contre cette souche.

Où le Spoutnik V est-il autorisé?

Le vaccin russe a été homologué dans au moins 71 pays dont l’Algérie, l’Égypte, l’Angola le Congo, le Kenya, le Nigeria, le Mali, le Cameron, la Namibie, le Gabon, le Ghana, Djibouti. En octobre, l’Afrique du Sud a suspendu le processus de son autorisation, en exprimant ses inquiétudes sur la sécurité de sa technologie à vecteurs viraux.
La Russie attend toujours son approbation par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), selon laquelle le processus est en cours. Une décision pourrait être rendue au premier trimestre 2022. Hans Kluge, chef du bureau Europe de l’OMS, a fait savoir que l’institution commencerait à examiner le dossier de données ad hoc début janvier, puis enverrait une équipe pour inspecter les lieux de production.
En novembre, Poutine a appelé l'OMS à accélérer les procédures d’évaluation des nouveaux vaccins et médicaments, déplorant que de nombreux pays en ayant besoin ne puissent y avoir accès.
Quant au Spoutnik Light, qui constitue la première dose du Spoutnik V, son utilisation d’urgence est autorisée dans une vingtaine de pays. En Afrique, ce sont l’Angola, l’Égypte, le Congo.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала