Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

À Bordeaux, un court face-à-face de sapins de Noël naturel et en verre – images

© Photo Pixabay / ExposureTodayUn sapin de Noël (image d'illustration)
Un sapin de Noël (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 21.12.2021
S'abonner
Un face-à-face d’un "vrai" sapin installé sans autorisation et d’un sapin en verre "officiel" de la mairie a eu lieu à Bordeaux. Le vrai conifère, qui a trôné près de la cathédrale Saint-André, a été finalement donné à l’église, a indiqué un responsable de Génération Z, le mouvement de jeunesse de soutien à Éric Zemmour, qui a mené l’action.
Une trentaine de jeunes ont installé le 18 décembre un arbre de Noël à Bordeaux, à quelques mètres de son confrère de verre monté par la municipalité. Les membres de Génération Z, le mouvement de jeunesse soutenant Éric Zemmour, se sont adressés à des passants pour les inviter à décorer le sapin.
Interrogés sur le sujet, les participants à l’action ont affirmé que celle-ci était "apolitique". Toutefois, le responsable Nouvelle-Aquitaine de Génération Z, Clément Bacquey, a parlé de "fantasmes écologistes", en s’adressant au maire par son prénom.
"Noël est de retour à Bordeaux, désolé Pierre [Hurmic, ndlr], mais tes fantasmes écologistes on n’en veut pas!"
La mairie a déclaré le jour même que l’action serait considérée comme "toute manifestation non déclarée", car l’arbre a été installé sans autorisation.
Le sapin a été par la suite retiré et donné à l’église "avec l’autorisation des autorités religieuses", a souligné le 20 décembre Clément Bacquey au micro de Sud Radio.

Sapin en verre et acier

C’est le 29 novembre que Pierre Hurmic, devenu maire Europe Écologie Les Verts (EELV) de Bordeaux en 2020, avait fait connaître son intention d’installer dans la ville un sapin en verre et acier recyclés après avoir été vivement critiqué, il y a un an, pour son refus d'installer "un arbre mort".
L’arbre de Noël a été imaginé par l’artiste Arnaud Lapierre et a coûté 136.000 euros à la mairie de la ville.
Les deux sapins se sont fait face sur la place.

Sapin naturel vs sapin artificiel

Les débats sur les avantages et les inconvénients des uns et des autres resurgissent chaque année. La chargée d'information à l'Agence de transition écologique, Florence Clément, a déclaré à Europe 1 qu’un sapin naturel était quand même plus écologique que son confrère artificiel, mais à condition de respecter quelques critères. Et ceux-ci sont assez nombreux.
Sapin de Noël  - Sputnik France, 1920, 13.12.2021
À Paris, une mairie refuse d'installer un vrai sapin, des riverains apportent le leur
Ainsi, l’arbre doit être cultivé en France pour que son transport soit le moins polluant possible, sa culture ne doit pas avoir nécessité trop d'intrants chimiques ni trop d'eau et il doit être laissé à l'état naturel avant d'être composté. En outre, "il ne faut pas que le sapin soit recouvert sur ses branchages avec de la neige artificielle ou des couleurs parce que malheureusement, ça ne le rend plus compostable".
Et enfin, il faut bien déposer le sapin naturel à l'endroit indiqué, où il pourra être récupéré et déchiqueté.
Le sapin en plastique peut lui aussi être examiné comme option, mais doit être réutilisé pendant au moins 20 ans afin de compenser sa production – le plus souvent dans les pays asiatiques – qui est très polluante.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала