Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Triade nucléaire renforcée, bases arctiques déployées: la Défense russe dresse son bilan pour 2021

© Photo Ministère de la Défense de la RussieDes missiles Yars
Des missiles Yars - Sputnik France, 1920, 21.12.2021
S'abonner
Dressant ce 21 décembre le bilan de l’année, le ministre russe de la Défense Sergueï Choigou a fait état du haut niveau de modernisation des forces armées du pays et a souligné que leur potentiel militaire avait été augmenté de 12,8%.
Alors que l’année 2021 touche à sa fin, le chef de la Défense russe a dressé son bilan des forces armées du pays dans le contexte des tensions accrues entre la Russie et l’Otan.

"Toutes les tâches programmées pour l’année 2021 ont été accomplies par les forces armées. Leur potentiel militaire a augmenté de 12,8% ", a déclaré Sergueï Choigou.

Les forces terrestres et la marine sont équipées à 71,8% en armements modernes.
"En termes de modernité de nos forces armées, nous sommes parmi les leaders dans le monde alors qu'en termes de dépenses de défense nous sommes à la neuvième place", a-t-il poursuivi.

Triade nucléaire

Le niveau de modernité de la triade nucléaire a été porté à 89,1%, "soit le niveau le plus élevé de toute son existence". Ainsi, un régiment des forces des fusées stratégiques de la Fédération de Russie a été complètement équipé des systèmes hypersoniques Avangard alors que deux autres régiments ont reçu les premiers missiles balistiques intercontinentaux Yars.
De son côté, l'aviation stratégique a reçu quatre bombardiers modernisé Tu-95MS. La marine, elle, un sous-marin à propulsion nucléaire du projet Borei-A, armé de missiles balistiques Bulava.
Cette année, 690 installations de haute technologie ont été construites pour les forces nucléaires stratégiques.

La présence arctique

L’année a été également marquée, selon le ministre, par le déploiement de deux bases militaires dans la région de l’Arctique. La Russie est en train d’y reconstruire cinq aérodromes capables de recevoir tous les types d’aéronefs.
"Ces mesures nous ont permis de protéger de manière fiable les frontières arctiques de la Russie contre les activités hostiles des pays étrangers", a-t-il ajouté.

Projets pour 2022

Quant à l’année prochaine, les forces des fusées stratégiques doivent recevoir 21 missiles balistiques intercontinentaux Yars, Avangard et Sarmat. Deux bombardiers stratégiques Tu-160M équiperont les forces aériennes, la Flotte recevra cinq sous-marins, dont un nucléaire de classe Borey-A ainsi que 14 bateaux. Cinq batteries de système S-400 seront mises au service des Forces aérospatiales.
Sergueï Choïgou a rapporté que les militaires avaient utilisé avec succès pour la première fois des drones de frappe lors des exercices russo-biélorusses Zapad 2021. De plus, la Russie a terminé les essais d’un drone à longue portée Altius-RU.

Tensions Russie-Otan

Lors de la même réunion, Vladimir Poutine a promis "des mesures militaires et techniques" en représailles si l’Occident et l’Otan maintenaient leur ligne agressive à l’encontre de la Russie. Tout en insistant sur la voie politique et diplomatique pour mettre fin à ces tensions, il a exprimé sa préoccupation envers le renforcement des forces militaires américaines et de l'Alliance directement à proximité des frontières. Il a souligné que si les infrastructures de l'Otan étaient implantées en Ukraine, le temps de vol des missiles serait réduit à sept minutes, et celui des armes hypersoniques à cinq, ce qui deviendrait un défi majeur pour son pays.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала