Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Français accusent plus souvent les chômeurs d’être responsables de leur situation

© AFP 2021 Pascal Guyot Pôle Emploi
Pôle Emploi - Sputnik France, 1920, 22.12.2021
S'abonner
Le baromètre de la perception du chômage Elabe pour l’Unédic révèle que les Français sont plus nombreux à estimer que les chômeurs s’avèrent fautifs de leur situation et en dédouanent davantage les employeurs.
Les Français, dont 94% admettent que tout le monde peut connaître une période de chômage au cours de sa carrière, rejettent plus souvent la responsabilité de l’absence de travail sur les demandeurs d’emploi, témoigne le troisième volet du baromètre de la perception du chômage Elabe publié par l’Unédic la semaine dernière.
43% des personnes interrogées estiment que les chômeurs sont responsables de leur situation. Une augmentation de sept points par rapport au volet du baromètre précédent publié en juillet.
Pour 25% (+7 points) des sondés, la cause en est que "les gens ne veulent pas travailler". 21% (+3) l’expliquent par "le trop faible contrôle des chômeurs fraudeurs". Aux yeux de 19% (+4) c’est "le montant des allocations versées aux chômeurs" qui pèse.

La faute des entreprises plus rarement évoquée

A contrario, les sondés font moins porter le chapeau aux employeurs. La part des Français qui attribuent la responsabilité du chômage aux entreprises a diminué de cinq points et se situe à 47%.
Ils sont moins nombreux à évoquer la réticence des entreprises à embaucher (-4 points) ou le manque de postes à pourvoir (-4).
Cependant, les demandeurs d’emploi sont beaucoup plus nombreux à mettre en cause la responsabilité des entreprises (66%) et beaucoup moins à rejeter la faute sur les autres chômeurs (20%).

Un taux de chômage presque stable depuis fin 2020

Au troisième trimestre 2021, le nombre de chômeurs dans l’Hexagone a atteint 2,4 millions de personnes, en hausse de 52.000 par rapport au trimestre précédent, selon l’INSEE, soit 8,1% de la population active.
Il oscille entre 8,0% et 8,1% depuis le quatrième trimestre 2020. Une légère hausse est recensée pour les 15-24 ans (+0,3 point) mais il reste stable pour les autres catégories d’âge.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала