Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un député LREM menacé de mort dans une lettre au racisme "effrayant"

© AFP 2021 CHARLY TRIBALLEAUDéputé LREM Patrice Anato
Député LREM Patrice Anato - Sputnik France, 1920, 22.12.2021
S'abonner
Sur Twitter, le député LREM Patrice Anato a partagé une lettre raciste qui l’accuse de faire partie d'un "peuple retardé, sans âme ni cerveau", "de profiter des avantages" de l’État et qui l’appelle à "rentrer dans la brousse immédiatement" ainsi que de "compter ses jours". Face à cela, le responsable a annoncé porter plainte.
"Ce matin, j’ai reçu une lettre d’un racisme effrayant, ponctué d’une menace de mort", a annoncé le député LREM Patrice Anato sur Twitter le 21 décembre en partageant un texte rempli de déclarations racistes à son encontre et envers les Noirs en France.
Il s’agit d’une lettre imprimée et non signée envoyée directement à l'Assemblée nationale et adressée au député de la troisième circonscription de la Seine-Saint-Denis. Ayant pour objet "Pour les vendus de la République", elle se termine par des menaces de mort.
"Les nègres, dont vous faites partie, sont une erreur de la nature et une honte pour notre République. Vous n’êtes que des bons à rien, un peuple retardé, sans âme ni cerveau", commence ce texte.
La lettre s’est fondue d’une diatribe contre la population noire en France, les accusant de "profiter des avantages" offerts par l’État, "sans y apporter un seul avantage." Elle finit par l’exhorter à "rentrer dans la brousse immédiatement" ou de "compter ses jours".
Dans le tweet, le député annonce son intention de porter plainte, soulignant que "rien ne me détournera de mon action et de mon engagement quotidien."

Visé pour une énième fois

Interrogé par France Bleu, le député a déclaré que ce n’est pas la première fois qu’il était visé par ce genre d'insultes en référence à ses origines.
"Un site a même publié des photos de moi avec des os dans le nez", a-t-il raconté. "C'est depuis le début de mon mandat, mais j'ai toujours refusé de faire de la publicité aux auteurs. Mais avec l'ambiance actuelle et les propos tenus par un certain candidat à la présidentielle, dont je ne citerai pas le nom, j'ai décidé de dire stop!"

Soutien de ses collègues

La lettre a suscité l'indignation de la classe politique, notamment parmi ses collègues de LREM. "Absolument abject. Intolérable dans notre République", a écrit la ministre Élisabeth Moreno.
"Tout mon soutien, cher Patrice", a écrit la députée LREM Yaël Braun-Pivet.
"Mon entier soutien face à l’ignominie", a déclaré la socialiste Isabelle Santiago.
"Plein soutien à Patrice Anato face à ces propos abjects. Les auteurs de ces menaces ignobles doivent être sanctionnés avec la plus grande sévérité", a appelé le député des Deux-Sèvres Guillaume Chiche.
Le député LREM du Val-de-Marne Jean-François Mbaye a pareillement apporté son soutien dans un tweet. Lui aussi avait reçu une lettre anonyme à caractère raciste le menaçant de mort. Il lui était reproché d'être un noir de service comme ceux que "l'on case dans les pubs afin de faire croire que les Français ne sont pas racistes".
"Tous unis contre le racisme et la haine!", a écrit le député Agir Vincent Ledoux.
La députée LR des Hauts-de-Seine Constance Le Grip a dénoncé des menaces de mort "abjectes" et un racisme "dégueulasse".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала