Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Les transports touchés par la 5e vague de Covid en France

SNCF - Sputnik France, 1920, 23.12.2021
S'abonner
Alors que la France est touchée de plein fouet par une cinquième vague de l'épidémie de Covid-19, marquée par une hausse des contaminations au variant Omicron, les transports s’en retrouvent, eux aussi, désorganisés.
Ce jeudi 23 décembre, la SNCF a annoncé devoir annuler des trains régionaux, à l’approche de Noël, au grand dam des Français.
"Comme tout employeur, nous sommes confrontés à l'échelle du groupe SNCF (SNCF Voyageurs, SNCF Réseau, SNCF Gares & Connexion) aux effets de cette 5e vague Covid, ni plus ni moins que le reste de la société", a indiqué un porte-parole de la compagnie ferroviaire.
"L'évolution de la situation sanitaire peut amener à des adaptations locales de certains de nos plans de transport", soit parce que les cheminots sont indisponibles, soit en raison d'"une moindre fréquentation des voyageurs par exemple du fait du télétravail", a ajouté le responsable dans des déclarations relayées par les médias du pays.
Le RER était, lui aussi, affecté ce jeudi en raison d'effectifs réduits. Seulement deux trains sur trois en moyenne étaient en circulation, selon l'application de transport Citymapper. Le trafic devrait rester perturbé en raison des "difficultés liées à un manque de personnels dû à la crise sanitaire", selon la SNCF.
Le Conseil scientifique, instance consultative indépendante chargée d'éclairer la décision publique pour lutter contre la pandémie de Covid-19 en France, a fait part, jeudi, de ses craintes quant à "des centaines de milliers de cas" du variant Omicron en janvier, en raison de la forte circulation du virus.
Alors que le pays a enregistré un nouveau record de contaminations avec plus de 91.000 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, les autorités sanitaires s’attendent à ce que la France "dépasse très vraisemblablement les 100.000 contaminations par jour d'ici à la fin du mois".
Une flambée de cas qui pourrait provoquer une "possible désorganisation de la société à partir de début janvier" en raison de très nombreux arrêts maladie, a mis en garde le Conseil scientifique.
Dans ce contexte inquiétant, un conseil de défense sanitaire devrait se tenir la semaine prochaine en vue d'examiner d'éventuelles mesures supplémentaires afin de freiner la propagation de la pandémie dans le pays, qui compte plus de 120.000 décès liés au Covid-19.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала