Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un appel à témoins lancé après des menaces contre des catholiques à Nanterre

© SputnikVoitures de police près de de la Préfecture de police de Paris
Voitures de police près de de la Préfecture de police de Paris  - Sputnik France, 1920, 23.12.2021
S'abonner
La préfecture de police de Paris a fait suite aux insultes et menaces proférées contre une procession de fidèles catholiques le 8 décembre à Nanterre. Un appel à témoins a ainsi été lancé. Les actes antichrétiens diminuent depuis 2019, selon le ministère de l'Intérieur.
À la suite d'agressions verbales contre des catholiques, perpétrées le 8 décembre à Nanterre lors d'une procession de fidèles, la préfecture de police a lancé mardi 21 décembre un appel à témoins sur les réseaux sociaux.
"La Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine recherche toute personne pouvant apporter des éléments à l’enquête en cours pour des menaces dénoncées lors d’une procession religieuse le 8 décembre à Nanterre."

Prière de contacter la police

Lors de la marche en question, la procession rassemblant une trentaine de personnes avait été "prise à partie par plusieurs personnes qui ont proféré des insultes et des menaces grossières et violentes", précisait le diocèse de Nanterre dans un communiqué. "Wallah sur le Coran, je vais t’égorger", avait lancé l’un d’eux au prêtre. "Le flambeau d'une fidèle a été arraché et projeté sur les participants", selon le diocèse.
Toutes les personnes présentes lors des faits sont ainsi invitées à contacter la police, dans une lettre attachée au tweet susmentionné.

L'Intérieur constate une baisse des actes antichrétiens

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait condamné ces "actes inadmissibles" sur les réseaux sociaux. Le 14 décembre, le ministre a fait savoir sur CNews qu'entre janvier et octobre 2021, la police avait recensé en France 1.380 actes antireligieux, soit 17,2% de moins par rapport à la même période en 2019.
Plus précisément, 686 actes antichrétiens ont eu lieu en 2021, contre 921 en 2019, soit une baisse de 25%. Pour les actes antisémites, le ministère de l'Intérieur a enregistré une baisse de 15%, 523 en 2021 contre 617 en 2019. Cependant, les actes antimusulmans sont en hausse de 32% en 2021, 171 en 2021 contre 129 en 2019.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала