Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Zemmour joue la carte catholique pour ce Noël

© AFP 2021 KAREN MINASYANEric Zemmour en Arménie
Eric Zemmour en Arménie - Sputnik France, 1920, 24.12.2021
S'abonner
Éric Zemmour met la "chrétienté" en avant dans ses vœux de Noël, soulignant cependant qu’"on peut tout à fait ne pas être chrétien et aimer Noël", car "La nuit de Noël célèbre la naissance d'une civilisation, la nôtre".
Candidat à l'élection présidentielle, Éric Zemmour a publié ce vendredi matin une vidéo sur les réseaux sociaux pour présenter ses vœux de Noël aux Français, insistant sur la dimension religieuse de cette fête de fin d’année.
Ce message a été enregistré le week-end dernier lors de son déplacement en Alsace. Bien qu’il y réaffirme les racines chrétiennes de la France, il joue également la carte de l’apaisement en soulignant que Noël concerne tout le monde.
"Mes amis, ce soir, la chrétienté fête Noël mais pas seulement la chrétienté. On peut tout à fait ne pas être chrétien et aimer Noël. Il suffit d’aimer l’Occident en général et la France en particulier", souligne le candidat. "La nuit de Noël célèbre la naissance d'une civilisation, la nôtre, qui a éclairé l'histoire humaine. Une civilisation qui considère que l'homme est absolument libre. Une civilisation qui considère que les hommes sont absolument égaux en dignité. Tous, il n'y a pas de race. Il n'y a pas de classe. L'égalité est sacrée."
Selon lui, la France doit beaucoup au catholicisme et le monde doit beaucoup au catholicisme français.
En référence à la "guerre civilisationnelle" qu’il évoque régulièrement dans ses discours, il déclare que "savoir gagner la guerre, c’est bien, et le monde chrétien ne doit jamais renoncer à la faire quand il est attaqué. Il doit vaincre. Savoir gagner la paix après la victoire est encore plus fort".
Tout comme il a voulu faire référence au général de Gaulle lors de l’annonce de sa candidature, il évoque une nouvelle fois le premier Président de la Cinquième République dans ses vœux de Noël. "Le général de Gaulle dans le plus grand secret se confessait régulièrement. Sa foi a joué un rôle déterminant dans le destin de notre pays. Sans la croix, il n’y aurait pas eu la croix de Lorraine", déclare-t-il.
"Chers compatriotes, vive Noël, vive la République et surtout vit la France", conclut-il.

Des voeux de Noël

Également dans une vidéo sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen a souhaité un joyeux Noël aux Français. Elle a notamment adressé ses plus affectueuses pensées "vers ceux qui sont dans la difficulté, la maladie, la solitude", "vers les persécutés, au premier rang desquels les chrétiens qui, en Afrique et en Orient notamment, souffrent et parfois meurent de leur fidélité à leur foi".
Emmanuel Macron, lui, a souhaité jeudi de bonnes fêtes aux Français sur Twitter et souhaité un joyeux Noël sur TikTok.
 
Les années précédentes, il avait notamment été critiqué pour ne pas avoir souhaité un "joyeux Noël", donnant la préférence à la formule plus universelle "bonnes fêtes". Toutefois, comme en témoigne ce tweet, le Président avait bien souhaité "un joyeux Noël" en 2017 ainsi qu’en 2018.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала