Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tirs de missiles balistiques lors d’un exercice militaire en Iran

S'abonner
L’Iran a lancé des missiles balistiques et de croisière dans le cadre d’un exercice militaire de cinq jours intitulé Le Grand Prophète qui se déroule dans tout le pays et dans le golfe Persique.
Découvrez des images de l’opération dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / IRGC/WANA

L’exercice militaire iranien à grande échelle de cinq jours intitulé Le Grand Prophète (Payambar-e Azam) a débuté lundi dernier, le 20 décembre, impliquant des missiles de croisière et balistiques, ainsi que des drones de frappe, a rapporté la télévision d’État iranienne.

L’exercice militaire iranien à grande échelle de cinq jours intitulé Le Grand Prophète (Payambar-e Azam) a débuté lundi dernier, le 20 décembre, impliquant des missiles de croisière et balistiques, ainsi que des drones de frappe, a rapporté la télévision d’État iranienne. - Sputnik France
1/10

L’exercice militaire iranien à grande échelle de cinq jours intitulé Le Grand Prophète (Payambar-e Azam) a débuté lundi dernier, le 20 décembre, impliquant des missiles de croisière et balistiques, ainsi que des drones de frappe, a rapporté la télévision d’État iranienne.

© REUTERS / IRGC/WANA

Les manœuvres, qui ont débuté lundi matin par un exercice de défense aérienne visant à protéger la centrale nucléaire de Buchehr contre d’éventuelles frappes aériennes israéliennes, se déroulent sur les rives du golfe Persique, dans le détroit d’Ormuz et dans les provinces de Hormozgan, de Buchehr et du Khouzistan avec la participation des unités terrestres, navales et aériennes du corps des Gardiens de la révolution islamique.

Les manœuvres, qui ont débuté lundi matin par un exercice de défense aérienne visant à protéger la centrale nucléaire de Buchehr contre d’éventuelles frappes aériennes israéliennes, se déroulent sur les rives du golfe Persique, dans le détroit d’Ormuz et dans les provinces de Hormozgan, de Buchehr et du Khouzistan avec la participation des unités terrestres, navales et aériennes du corps des Gardiens de la révolution islamique. - Sputnik France
2/10

Les manœuvres, qui ont débuté lundi matin par un exercice de défense aérienne visant à protéger la centrale nucléaire de Buchehr contre d’éventuelles frappes aériennes israéliennes, se déroulent sur les rives du golfe Persique, dans le détroit d’Ormuz et dans les provinces de Hormozgan, de Buchehr et du Khouzistan avec la participation des unités terrestres, navales et aériennes du corps des Gardiens de la révolution islamique.

© REUTERS / IRGC/WANA

La télévision d’État iranienne a rapporté que des unités du corps des Gardiens de la révolution islamique ont tiré des missiles balistiques et de croisière au-dessus du golfe Persique lors de l’exercice militaire Le Grand Prophète.

La télévision d’État iranienne a rapporté que des unités du corps des Gardiens de la révolution islamique ont tiré des missiles balistiques et de croisière au-dessus du golfe Persique lors de l’exercice militaire Le Grand Prophète. - Sputnik France
3/10

La télévision d’État iranienne a rapporté que des unités du corps des Gardiens de la révolution islamique ont tiré des missiles balistiques et de croisière au-dessus du golfe Persique lors de l’exercice militaire Le Grand Prophète.

© REUTERS / IRGC/WANA

"L’utilisation de missiles balistiques par la flotte des Gardiens de la révolution islamique est une nouvelle conception. […] Ils atteignent leurs cibles avec 100% de précision", a déclaré le lieutenant-général Hossein Salami, commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique.

"L’utilisation de missiles balistiques par la flotte des Gardiens de la révolution islamique est une nouvelle conception. […] Ils atteignent leurs cibles avec 100% de précision", a déclaré le lieutenant-général Hossein Salami, commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique. - Sputnik France
4/10

"L’utilisation de missiles balistiques par la flotte des Gardiens de la révolution islamique est une nouvelle conception. […] Ils atteignent leurs cibles avec 100% de précision", a déclaré le lieutenant-général Hossein Salami, commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique.

© REUTERS / IRGC/WANA

Les forces aériennes et spatiales du corps des Gardiens de la révolution islamique ont lancé des drones d’attaque kamikaze au-dessus de la côte sud. Les drones Mohajer-6 ont atteint les cibles avec une grande précision grâce à des bombes intelligentes Qaem. Une opération d’assaut aérien a également été menée à l’aide d’hélicoptères d’attaque Cobra, Mi-17 et Toofan.

Les forces aériennes et spatiales du corps des Gardiens de la révolution islamique ont lancé des drones d’attaque kamikaze au-dessus de la côte sud. Les drones Mohajer-6 ont atteint les cibles avec une grande précision grâce à des bombes intelligentes Qaem. Une opération d’assaut aérien a également été menée à l’aide d’hélicoptères d’attaque Cobra, Mi-17 et Toofan. - Sputnik France
5/10

Les forces aériennes et spatiales du corps des Gardiens de la révolution islamique ont lancé des drones d’attaque kamikaze au-dessus de la côte sud. Les drones Mohajer-6 ont atteint les cibles avec une grande précision grâce à des bombes intelligentes Qaem. Une opération d’assaut aérien a également été menée à l’aide d’hélicoptères d’attaque Cobra, Mi-17 et Toofan.

© REUTERS / IRGC/WANA

Les médias iraniens ont souligné la grande précision des drones capables de frapper deux cibles simultanément. Le brigadier-général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres de corps des Gardiens de la révolution islamique, a indiqué que les drones d’attaque et de combat sont capables de frapper à n’importe quel endroit et de détruire n’importe quelle cible.

Les médias iraniens ont souligné la grande précision des drones capables de frapper deux cibles simultanément. Le brigadier-général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres de corps des Gardiens de la révolution islamique, a indiqué que les drones d’attaque et de combat sont capables de frapper à n’importe quel endroit et de détruire n’importe quelle cible. - Sputnik France
6/10

Les médias iraniens ont souligné la grande précision des drones capables de frapper deux cibles simultanément. Le brigadier-général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres de corps des Gardiens de la révolution islamique, a indiqué que les drones d’attaque et de combat sont capables de frapper à n’importe quel endroit et de détruire n’importe quelle cible.

© REUTERS / IRGC/WANA

Selon les militaires, les missiles balistiques iraniens ont une portée de 2.000 km et sont capables d’atteindre les bases américaines dans la région ainsi que des cibles en Israël.

Selon les militaires, les missiles balistiques iraniens ont une portée de 2.000 km et sont capables d’atteindre les bases américaines dans la région ainsi que des cibles en Israël. - Sputnik France
7/10

Selon les militaires, les missiles balistiques iraniens ont une portée de 2.000 km et sont capables d’atteindre les bases américaines dans la région ainsi que des cibles en Israël.

© REUTERS / IRGC/WANA

Les manœuvres militaires iraniennes interviennent dans un contexte de tensions croissantes avec les États-Unis et Israël, et d’informations faisant état de plans de Tsahal de frapper les sites nucléaires iraniens. Téhéran accuse Israël de deux attaques contre le site nucléaire de Natanz et d’une attaque contre l’usine de centrifuges de Karaj.

Les manœuvres militaires iraniennes interviennent dans un contexte de tensions croissantes avec les États-Unis et Israël, et d’informations faisant état de plans de Tsahal de frapper les sites nucléaires iraniens. Téhéran accuse Israël de deux attaques contre le site nucléaire de Natanz et d’une attaque contre l’usine de centrifuges de Karaj. - Sputnik France
8/10

Les manœuvres militaires iraniennes interviennent dans un contexte de tensions croissantes avec les États-Unis et Israël, et d’informations faisant état de plans de Tsahal de frapper les sites nucléaires iraniens. Téhéran accuse Israël de deux attaques contre le site nucléaire de Natanz et d’une attaque contre l’usine de centrifuges de Karaj.

© REUTERS / IRGC/WANA

Le major général Gholam Ali Rashid, chef du quartier général central du Corps des gardiens de la révolution islamique, a déclaré que les dirigeants iraniens admettaient une attaque israélienne qui devrait faire échouer le prochain round de négociations sur la relance de l’accord nucléaire à Vienne, et a promis une réponse "foudroyante" à l’État juif.

Le major général Gholam Ali Rashid, chef du quartier général central du Corps des gardiens de la révolution islamique, a déclaré que les dirigeants iraniens admettaient une attaque israélienne qui devrait faire échouer le prochain round de négociations sur la relance de l’accord nucléaire à Vienne, et a promis une réponse "foudroyante" à l’État juif. - Sputnik France
9/10

Le major général Gholam Ali Rashid, chef du quartier général central du Corps des gardiens de la révolution islamique, a déclaré que les dirigeants iraniens admettaient une attaque israélienne qui devrait faire échouer le prochain round de négociations sur la relance de l’accord nucléaire à Vienne, et a promis une réponse "foudroyante" à l’État juif.

© REUTERS / IRGC/WANA

"Si Israël frappe l’Iran, nos forces armées attaqueront immédiatement tous les centres, bases, routes et espaces utilisés pour mener l’agression", a déclaré Gholam Ali Rashid à Nournews.

"Si Israël frappe l’Iran, nos forces armées attaqueront immédiatement tous les centres, bases, routes et espaces utilisés pour mener l’agression", a déclaré Gholam Ali Rashid à Nournews. - Sputnik France
10/10

"Si Israël frappe l’Iran, nos forces armées attaqueront immédiatement tous les centres, bases, routes et espaces utilisés pour mener l’agression", a déclaré Gholam Ali Rashid à Nournews.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала