Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Emmanuel Macron va convoquer lundi un conseil de défense sanitaire

© AFP 2021 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 24.12.2021
S'abonner
Emmanuel Macron dirigera, lundi prochain, un Conseil de défense sanitaire consacré au Covid-19, a annoncé vendredi 24 décembre l'Élysée.
Le chef de l’État français participera par visioconférence à ce Conseil de défense sanitaire prévu à 16h00, a précisé la présidence française. Cette réunion se tiendra juste avant un Conseil des ministres qui doit adopter le projet de loi transformant le pass sanitaire en un vaccinal.
La France est touchée par une 5e vague de l’épidémie de Covid-19, marquée par une hausse des contaminations par le variant Omicron.
Selon le dernier point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France, la propagation de la maladie reste en France "à un niveau élevé". L'agence nationale de santé note cependant des disparités selon les régions.
Ainsi le taux d'incidence est en hausse en Île-de-France ou en Provence-Alpes-Côte-d'Azur tandis qu'il se maintient ou diminue dans les autres régions. Il reste cependant à des niveaux élevés sur tout le territoire.
Concernant la circulation du variant Omicron, Santé publique France affirme qu’elle s'intensifie et atteignait 30% début de cette semaine.

Pass vaccinal

En vue de freiner la propagation de l’épidémie, le gouvernement se dit déterminé à accélérer la campagne de vaccination, tant du côté des doses de rappel que des premières injections chez les personnes qui n’en ont toujours pas reçu.
Dans cette optique, l’exécutif souhaite mettre en place plus rapidement que prévu le pass vaccinal, qui remplacera le pass sanitaire si le Parlement donne son aval. Ainsi, le projet de loi sera soumis au Parlement dès la semaine prochaine, "entre Noël et le jour de l’An", pour une adoption définitive prévue "dès la première quinzaine du mois de janvier", selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.
Fortement critiquée par l’opposition pour son caractère "liberticide", le projet de loi sur "le pass vaccinal" doit entre autres renforcer les contrôles et les sanctions sur les faux pass sanitaires en circulation en France. Mais c'est surtout à la faveur d’une accélération de la campagne vaccinale que l'exécutif compte freiner la vague due à Omicron.
Selon les dernières données de Santé publique France, l'estimation de la couverture vaccinale de la population contre le Covid-19, est de 76,8% pour une primo-vaccination complète et de 30,7% pour la dose de rappel.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала