Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Un navire de l’US Navy est devenu un foyer épidémique malgré la totale vaccination des marins

© AFP 2021 DREW ANGERERUSS Milwaukee, en 2019
USS Milwaukee, en 2019 - Sputnik France, 1920, 25.12.2021
S'abonner
Plusieurs marins ont été testés positifs au coronavirus sur le croiseur léger USS Milwaukee, qui mène des opérations dans la mer des Caraïbes, même si tout l’équipage est vacciné. Présentant de symptômes légers, les personnes concernées ont été isolées, note l’US Navy. La mission est interrompue.
Alors que l’Omicron est devenu dominant aux États-Unis, avec au moins 70% des nouvelles contaminations, un navire de l’US Navy a été contraint de suspendre sa mission en raison de plusieurs cas de Covid-19 détectés parmi les effectifs complètement vaccinés.
Le croiseur léger USS Milwaukee a dû s’arrêter à la base navale de la baie de Guantanamo, à Cuba, une dizaine de jours après le début de ses opérations, a fait savoir le 24 décembre l’US Navy dans un communiqué.
"L'équipage est à 100% immunisé et tous les marins positifs au Covid-19 sont isolés à bord et éloignés des autres membres d'équipage", a pointé l’institution, sans préciser le nombre de marins malades.
Selon elle, certaines personnes infectées ont présenté des symptômes légers. On ignore quel variant du coronavirus est responsable de ces contaminations.
"Le vaccin continue de démontrer son efficacité contre les maladies graves", conclut l’US Navy.
Plusieurs études britanniques ont révélé que l’efficacité des vaccins contre l’Omicron symptomatique diminuait fortement après deux doses sur la durée, tombant jusqu’à zéro au bout de six mois après la deuxième injection. L’administration d’une dose de rappel pourrait la redresser jusqu’à 55-80% en fonction du schéma vaccinal. La protection semble toutefois chuter dix semaines plus tard.

Vaccination obligatoire dans l’armée

En août dernier, le Pentagone a imposé cette obligation à 1,3 million de membres du service. La directive concerne tous les membres en service actif des forces armées ou de réserve, y compris la garde nationale.
Ainsi, le 24 décembre, le Corps des Marines des États-Unis a déclaré avoir déjà renvoyé 169 membres non vaccinés. Environ 8.000 Marines risquent de subir le même sort pour leur refus de se faire vacciner, a noté l’instance militaire.
Cependant, les Marines concernés ont pu demander une exemption de vaccination pour raison médicale ou administrative. Jusqu’à présent, le Corps des Marines des États-Unis a approuvé 1.026 exemptions, a indiqué le capitaine Andrew Wood, leur porte-parole, cité par le Marine Corps Times.
Wood a également fait état de 3.192 demandes d’exemption pour des raisons religieuses. 3.080 d’entre elles ont été traitées et aucune n’a été approuvée, a-t-il noté, cité par le quotidien.

Situation sanitaire aux États-Unis

Selon les données des Centers of Disease Control and Prevention (CDC), publiées le 20 décembre, le variant Omicron représentait 73% des cas aux États-Unis. Le CDC estime qu’il représente plus de 90% des cas dans les parties nord-ouest, sud, sud-est et nord-est du pays.
Une semaine plus tôt, le Delta était encore responsable de 87% des cas contre 12,6% pour l’Omicron.
Le nombre moyen des nouvelles contaminations depuis une semaine avoisine la barre de 200.000 aux États-Unis. Près de 61% de la population sont complètement vaccinés, 73% ont reçu au moins une dose.

Cluster sur un autre navire militaire

Au printemps 2020, le porte-avions américain USS Theodore Roosevelt est devenu un véritable foyer épidémique lors de son déploiement dans le Pacifique. Plus de 1.200 marins sur un équipage total de 4.800 ont été testés positifs au coronavirus et placés en quarantaine.
Parmi les membres d'équipage atteints d'une infection confirmée en laboratoire, 76,9% ne présentaient aucun symptôme au moment du test et 55% ont développé des symptômes au cours de l'évolution clinique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала