Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Go Webb": Emmanuel Macron salue le lancement réussi du télescope de la NASA

© AP Photo / NASA via APLa fusée Ariane 5 avec le télescope James Webb
La fusée Ariane 5 avec le télescope James Webb - Sputnik France, 1920, 26.12.2021
S'abonner
Suite au lancement réussi dans l’espace du télescope James Webb, destiné à percer les mystères de l’Univers, Emmanuel Macron a félicité toutes les équipes impliquées, notamment françaises et européennes, pour cet événement. Son homologue américain ainsi qu’un représentant de l’agence spatiale russe se sont aussi exprimés.
Le télescope spatial James Webb de la NASA a décollé le 25 décembre du centre spatial de Kourou de l’Agence spatiale européenne (ESA), en Guyane française. L’engin s’est arraché avec succès du sol à bord d’une fusée Ariane 5. Il a été envoyé pour effectuer une mission de plusieurs années dans l’espace afin de découvrir les origines de l’Univers.
Emmanuel Macron s’est félicité du premier succès de cette mission dans une publication parue le 25 décembre sur son compte Twitter. Il a indiqué que ce jour du lancement du télescope "restera à jamais gravé dans l’histoire de la conquête spatiale" en saluant les équipes qui y ont participé.
"Quelle fierté! Go Webb", a écrit le Président français.
De la même manière, son homologue américain, Joe Biden, a aussi félicité la NASA et l’équipe du télescope pour cet événement. Sur son compte Twitter, il a souligné que l’engin spatial baptisé James Webb était "un brillant exemple de ce qu’on peut accomplir quand on rêve grand".
De plus, le chef du service de presse de l’agence spatiale russe Roscosmos, Dmitri Strougovets, s’est de son côté exprimé en notant que l’année 2021 "était une année de percée pour de nombreux projets".
"Félicitations à tous pour le lancement réussi d’un projet de longue haleine, le télescope James Webb. Apparemment, 2021 a été une année de percée pour de nombreux projets qui n'avaient jamais pu être lancés ces dernières années. Désormais, il reste au télescope à atteindre avec succès le point L2. Et là, il rencontrera notre observatoire russe ‘Spektr-RG’", a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Une longue attente

Le lancement de l’appareil a eu lieu après 30 ans d’attente et plusieurs reports. Il va succéder au télescope Hubble, qui a révolutionné l’observation de l’Univers. C’est grâce à ce dernier que les chercheurs ont découvert l’existence d’un trou noir galactique au centre de toutes les galaxies ou de vapeur d’eau autour d’exoplanètes.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала