Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

La nouvelle affiche de campagne d’Anne Hidalgo dévoilée par le JDD - photo

© AFP 2021 THOMAS SAMSONAnne Hidalgo
Anne Hidalgo - Sputnik France, 1920, 26.12.2021
S'abonner
Souriante avec le regard porté au loin et tenant les mains d’autres militants dans un rassemblement de son parti... À moins de quatre mois de l’élection présidentielle, le JDD a réussi à voir en avant-première l’affiche de campagne d’Anne Hidalgo, candidate PS, ainsi que son slogan.
Le 25 décembre, le Journal du dimanche (JDD) a dévoilé la nouvelle affiche de campagne de la maire de Paris, qui sera tirée à 100.000 exemplaires et figurera aussi sur deux millions de tracts qui seront distribués dès le 1er janvier.
Sur cette image, Mme Hidalgo est représentée souriante avec le regard porté au loin et tenant les mains d’autres militants dans un rassemblement de son parti.
Cette photo a été prise lors du meeting de campagne de la candidate PS qui a eu lieu le 12 décembre à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales.
"Son dégradé de couleurs historiquement associées à l'échiquier politique de gauche symbolise et appelle à l'union, tandis que la typographie fait référence à des affiches militantes et revendicatrices, porteuses de messages forts", a expliqué son équipe, citée par le JDD.
L’affiche est accompagnée du logo "Hidalgo!2022" au-dessus de la candidate socialiste, ce qui "évoque une dynamique positive, une incitation au mouvement, à l’action, un appel à la mobilisation et au rassemblement", comme l’a indiqué son équipe.
Quant au slogan, d’après la publication du JDD, il s’agira de "Réunir la France".

Une primaire qui ne fait pas l’unanimité

Cependant, la mission de son slogan semble loin d’être réussie pour l’heure, car à moins de quatre mois du scrutin, la confusion règne toujours dans le camp de la gauche. Elle est marquée par l’irruption de Christiane Taubira, qui envisage de se porter candidate dans la course à l’Élysée, et les tensions autour de la primaire souhaitée par Mme Hidalgo.
La candidate socialiste insiste toujours sur l’idée qu’une primaire "est la meilleure façon de choisir de façon transparente une candidature unique à gauche" alors qu’une dizaine de candidats sont en lice, pour l’instant. Pourtant, cette proposition de la maire de Paris a été déclinée par Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Fabien Roussel.
Selon un sondage Elabe paru le 21 décembre, Anne Hidalgo est créditée de 3% des intentions de vote.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала