Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lancement en Inde de la vaccination contre le Covid-19 des jeunes de 15 ans et plus

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosUn médecin tient une séringue
Un médecin tient une séringue - Sputnik France, 1920, 26.12.2021
S'abonner
Alors que la demande de doses de rappel augmentait sur fond de l'augmentation inquiétante des cas d'Omicron, le Premier ministre, dans une allocution à la nation, a déclaré que la communauté scientifique indienne "ne prend des décisions qu'après un examen approfondi".
L'Inde a annoncé le lancement à partir du 3 janvier prochain de la vaccination des jeunes de 15 ans et plus sur fond de la propagation du variant Omicron à travers le pays, a indiqué samedi le Premier ministre, Narendra Modi.
"Les enfants âgés de 15 à 18 ans recevront le vaccin Covid à partir du 3 janvier 2022. Les personnes âgées présentant des comorbidités recevront des doses de rappel à partir du 10 janvier 2022", a dit le PM indien.
Alors que la demande de doses de rappel augmentait sur fond de l'augmentation inquiétante des cas d'Omicron, le Premier ministre, dans une allocution à la nation, a déclaré que la communauté scientifique indienne "ne prend des décisions qu'après un examen approfondi".
Les soignants et les personnes âgés de 60 ans et plus vont également pouvoir recevoir "une dose de précaution" une semaine plus tard, a-t-il dit. "Nous avons compris très tôt l'importance de la vaccination, c'est pourquoi plus de 61% des adultes ont pu recevoir deux doses et 90% au moins une dose", a fait savoir le Premier ministre.
"Il n'y avait pas lieu de paniquer car l'Inde est bien positionnée dans la lutte contre le virus grâce à son infrastructure de soins de santé. Cependant, la pandémie n'est pas terminée et il est nécessaire de faire preuve de vigilance et de prudence", a souligné M. Modi.
En Inde, plus de 200.000 personnes sont mortes lors d'une vague meurtrière de la pandémie en avril et juin derniers qui a submergé les hôpitaux et les crématoriums.
Cette vague a ravagé le pays après l'un des plus grands rassemblements religieux du monde, le Kumbh Mela, qui a attiré environ 25 millions d'hindous.
Au total, l'Inde a signalé plus de 478.000 décès dus au Covid-19, se plaçant ainsi en troisième position parmi les pays qui ont enregistré le plus de décès après les Etats-Unis (815.423) et le Brésil (618.228).
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала