Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Ce qu'il faut retenir des nouvelles mesures annoncées par Jean Castex et Olivier Véran

© AP Photo / Thibault CamusParis (photo d'archives)
Paris (photo d'archives) - Sputnik France, 1920, 27.12.2021
S'abonner
Les conseils de défense sanitaire et des ministres se sont réunis à Paris pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire en France, avec plus de 100.000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 signalés le 25 décembre. Jean Castex et Olivier Véran ont donné une conférence de presse conjointe.
Une conférence de presse de Jean-Castex et Olivier Véran consacrée aux décisions prises par le conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron et le conseil des ministres, qui devait adopter le projet de loi sur le pass vaccinal, s'est déroulée ce lundi 27 décembre à Paris.

Délai de vaccination raccourci

Le délai avant le rappel de vaccination sera ramené à trois mois dès le 28 décembre, a notamment annoncé le Premier ministre.

"Dès demain, suivant la recommandation de la Haute Autorité de santé, il suffira de trois mois après votre deuxième injection, ou votre première si vous avez eu le Covid, pour pouvoir bénéficier de votre rappel", a indiqué M.Castex.

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a, pour sa part, noté qu'il n'avait pas de réponse sur une quatrième dose pour les personnes vaccinées depuis plus de trois mois. Selon lui, le recours à une quatrième dose de vaccin est une "possibilité".

"La 4e dose de vaccination est une possibilité [...]. On travaille avec nos homologues européens, avec Israël qui a commencé à vacciner en premier. On est totalement ouvert à cette perspective", a expliqué M.Véran.

Dans cette optique, Jean Castex a surtout insisté sur l'immunisation des personnes non-vaccinées.

"Il y a encore des millions de gens qui ne sont pas vaccinés et ce sont souvent les plus vulnérables. Il faut aller les chercher [...]. La primo-vaccination reste la mère de nos priorités", a noté M.Castex.

Nouvelles règles d'isolement

Le gouvernement a décidé d'ajuster la durée d’isolement pour les personnes positives au Covid-19 et leurs cas contacts compte tenu des caractéristiques du variant Omicron qui serait sur le point de devenir majoritaire dans le pays, a annoncé Jean Castex.
Cette durée, qui atteint actuellement 17 jours pour les cas contacts vivant sous le même toit que les malades, devrait être "précisée d'ici la fin de la semaine".
"Nous avons saisi le Haut conseil de la santé publique qui émettra des recommandations cette fin de semaine, probablement d'ailleurs le 31 décembre, en vue d'alléger les conditions d'isolement des cas contacts", a précisé Olivier Véran.
Il a expliqué que les autorités souhaitaient limiter l'impact sur la société d'une multiplication des contaminations et des cas contacts compte tenu de la forte contagiosité d'Omicron, "qui peut entraîner une paralysie des services publics et privés".

Pas de couvre-feu pour le réveillon

Il n'y aura pas de couvre-feu mis en place le 31 décembre, mais le télétravail sera obligatoire quand ce sera possible, pour trois jours par semaine au minimum, à partir de ce lundi 27 décembre et pour trois semaines. Le port du masque deviendra obligatoire dans les centres-villes, a poursuivi le Premier ministre.
Les grands rassemblements seront limités à 2.000 personnes en intérieur et 5.000 en extérieur à partir du 3 janvier. Ces limitations ne concerneront pas les meetings politiques ni l'exercice de culte. D'ailleurs, Jean Castex a appelé les partis politiques à se réunir pour fixer des règles communes.
La consommation debout sera interdite dans les cafés et bars à compter du 3 janvier, pour trois semaines.
Le 18 décembre, le Conseil scientifique sur le Covid-19 avait appelé le gouvernement à instaurer des "restrictions significatives" face au risque de transmission de l'épidémie à l'occasion du réveillon du Nouvel An. Le même jour, la mairie de Paris avait annoncé l’annulation du feu d’artifice du 31 décembre.

"La consommation dans les bars et cafés ne pourra plus se faire seulement debout, mais seulement de manière assise."

Rentrée scolaire maintenue au 3 janvier

Par contre, la rentrée scolaire prévue pour le 3 janvier ne sera pas reportée, a noté M.Castex.

"Nous assumons de sanctuariser l'école. Il y a plus d'enfants hospitalisés pour cause de bronchiolite que pour cause de Covid", a de son côté avancé Olivier Véran.

Dans le même temps, le ministre de la Santé n'a pas exclu pas de nouvelles décisions concernant les écoles si la situation sanitaire le nécessite.

Pass vaccinal

Le gouvernement a adopté ce lundi 27 décembre le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Il prévoit l'entrée en vigueur du pass vaccinal dès le 15 janvier si la loi est votée par le parlement, a indiqué M.Castex.
Cette décision avait déjà été évoquée après un record absolu de plus de 100.000 nouveaux cas quotidiens de Covid-19 établi le 25 décembre, selon les données de Santé publique France.
Le nouveau projet de loi contiendra un "accroissement des sanctions" contre les faux pass sanitaires, a ajouté M.Castex.
BFM TV avait précédemment évoqué la possibilité pour les personnes chargées de contrôler les pass sanitaires de vérifier les documents d’identité des porteurs des pass. M.Castex a précisé que le contrôle d'identité lié au pass vaccinal serait évoqué dans les prochains jours.
Le projet de pass vaccinal, étudié ce lundi par le conseil des ministres, prévoit l'obligation de présenter ce dernier dans les restaurants, bars, lieux de loisirs et transports interrégionaux. Selon le texte, une preuve de rémission ou de vaccination ou bien une contre-indication de vaccination seront nécessaires pour les patients et leurs accompagnants dans les établissements de santé, précise BFM TV.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала