Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le FMI accorde à l’Angola plus de 700 millions de dollars en droits de tirage spéciaux

Luanda, Angola - Sputnik France, 1920, 27.12.2021
S'abonner
Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’accorder à l’Angola plus de 700 millions de dollars en droits de tirage spéciaux (DTS) dans le cadre de l'accord prolongé du Programme de financement élargi (EFF).
Ce nouveau financement porte le montant total au titre de l'accord à près de 4,5 milliards de dollars, a indiqué le FMI dans une note publiée suite à la sixième évaluation du programme économique de l'Angola.
L'accord entre les deux parties, prolongé de trois ans, a été approuvé par le Conseil exécutif de l’institution de Bretton Woods en décembre 2018. Selon le FMI, son objectif est de restaurer la viabilité budgétaire, améliorer la gouvernance et diversifier l'économie pour promouvoir une croissance économique durable menée par le secteur privé.
L’institution financière a, par ailleurs, approuvé la demande des autorités angolaises d’avoir accès à un montant de 765 millions de dollars en DTS pour soutenir les efforts des autorités visant à atténuer l'impact de la crise liée au Covid-19 et soutenir la mise en œuvre des réformes structurelles.
Elle a souligné dans cette optique que l'impact de la pandémie sur l'économie angolaise a commencé à diminuer en raison de la hausse des prix du pétrole et de l'application de mesures de confinement moins perturbatrices.
La croissance de l’économie hors secteur pétrolier a commencé à s'accélérer et devrait contribuer à une large stabilisation de la production globale en 2021, a poursuivi le FMI, notant en revanche que l'inflation a atteint plus de 25%, impactée par des facteurs liés à l'offre.
La note souligne, en outre, que le resserrement budgétaire devrait générer un excédent global substantiel en 2021, tandis que la hausse des prix du pétrole maintiendra un excédent élevé dans le compte courant.
Ces signes montrent que la croissance globale de l'Angola devrait devenir positive en 2022 et atteindre environ 4% à moyen terme, soutenue par la mise en œuvre des réformes structurelles prévues pour renforcer la croissance, a-t-il été observé.
De même, l'inflation diminuera progressivement à partir de 2022, à mesure que celle des produits alimentaires se modérera et que la banque centrale maintiendra une politique stricte.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала