Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Nouveaux records de cas au Danemark et en Islande, Omicron majoritaire à Oslo

© REUTERS / DADO RUVICOmicron SARS-CoV-2
Omicron SARS-CoV-2 - Sputnik France, 1920, 27.12.2021
S'abonner
Le Danemark et l'Islande ont annoncé lundi de nouveaux records de cas quotidiens de Covid-19, suggérant que la vague de contaminations liée au nouveau variant Omicron n'a pas encore atteint son pic dans les deux pays nordiques.
La Norvège a, de son côté, annoncé que le nouveau variant du coronavirus était désormais majoritaire dans la capitale, Oslo.
Au Danemark, le nombre de cas annoncés en 24 heures a atteint un nouveau sommet de 16.164 tests positifs, franchissant pour la première fois la barre des 15.000 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles des autorités sanitaires.
Le taux de positivité des tests a dépassé les 12%, là aussi du jamais vu dans le pays nordique de 5,8 millions d'habitants, qui avait décidé mi-décembre de fermer sa vie culturelle et de raccourcir les horaires d'ouvertures des bars et restaurants.
Le Danemark, un des plus équipés du monde pour séquencer les variants, avait annoncé avant Noël que l'Omicron était désormais dominant dans le pays.
Les hospitalisations continuent à augmenter, avec 608 patients hospitalisés avec le Covid-19, mais restent loin du record atteint en janvier dernier (964), du fait principalement de l'effet protecteur des vaccins, selon les épidémiologistes. Le nombre de décès augmente lentement également (+7 en 24 heures).
En Islande, qui comme le Danemark figurait avant la vague Omicron parmi les pays d'Europe avec le moins de cas de Covid par rapport à sa population, 672 cas ont été annoncés lundi en 24 heures, un record.
Lors de la vague de l'automne 2020, le pic n'avait pas excédé la centaine de cas quotidiens, et jusqu'à mi-décembre le cap des 200 cas par jour n'avait jamais été franchi.
L'île de l'Atlantique nord (370.000 habitants) avait durci ses mesures anti-Covid mardi dernier, en restreignant notamment le plafond des rassemblements autorisés à 20, contre 50 jusqu'à présent.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала