Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Talibans au pouvoir en Afghanistan

Les USA créent deux postes pour promouvoir les droits des femmes en Afghanistan

© AFP 2021 AREF KARIMIFemmes afghanes. Archive photo
Femmes afghanes. Archive photo - Sputnik France, 1920, 29.12.2021
S'abonner
Deux nouveaux postes ont été créés au sein du département d’État américain en vue de protéger les droits des femmes en Afghanistan, classé dernier pays du monde en la matière.
Face à la crise humanitaire qui affecte l’Afghanistan, le département d’État américain va instituer en son sein deux postes destinés à promouvoir les droits des "femmes et filles" afghanes, rapporte la chaîne NBC.
Selon ses informations, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken doit désigner Rina Amiri au poste de "représentante spéciale pour les affaires des femmes et filles et les droits de l’homme en Afghanistan", tandis que Stephenie Foster sera "conseillère principale" chargée de ces mêmes questions.
L’Afghanistan figure en dernière, 170e, position dans le classement des pays selon le respect des droits des femmes établi par l’ONG International Rescue Committee (IRC).

Les Afghanes poussées "à des mesures désespérées"

Plus tôt en décembre, la Haut-Commissaire adjointe des Nations unies aux droits de l’homme, Nada Al-Nashif, a constaté que les femmes afghanes étaient de plus en plus souvent "contraintes de recourir à des mesures désespérées, dont le travail des enfants, le mariage précoce des filles en vue d’assurer leur survie et même, selon certains rapports, la vente des enfants".
"La situation est aggravée davantage par l’impact des sanctions et la suspension des avoirs publics afghans", a expliqué Mme Al-Nashif.
Pour sa part, l’UNICEF constate que 60% des 4,2 millions d’enfants afghans ne sont pas scolarisés. Cette disparité est d’autant plus prononcée dans les écoles secondaires en raison notamment de la pénurie d’enseignantes, car dans certaines provinces du pays les filles ne peuvent recevoir un enseignement que par les femmes, indique l’UNICEF.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала