Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un centre de vaccination de Poissy tagué par des antivax – photo

© AFP 2021 GEOFFROY VAN DER HASSELTUne enfant reçoit une dose de Pfizer à Paris, le 17 décembre 2021
Une enfant reçoit une dose de Pfizer à Paris, le 17 décembre 2021 - Sputnik France, 1920, 29.12.2021
S'abonner
Trois individus ont vandalisé un centre de vaccination dans la soirée du 27 décembre à Poissy, dans les Yvelines. Ils ont été pris en flagrant délit par la police. Le maire demande des sanctions exemplaires.
Les faits ont eu lieu à Poissy, où le centre de vaccination Chez Raymond a été tagué par trois individus dans la soirée du lundi 27 décembre, vers 23h. "No Pass, No Vax", ont écrit trois individus, surpris par la police alors qu’ils collaient des affiches sur les barnums d’entrée du centre, relate l’Actu.
Au lendemain matin, les inscriptions ont été enlevées et nettoyées afin de permettre une réouverture rapide du site.

Le maire porte plainte

Dans un communiqué, le maire dénonce des "actes de délinquance intolérables et irresponsables", appelant à des sanctions exemplaires.
"S’en prendre à notre centre de vaccination qui contribue quotidiennement à protéger la population contre les formes graves du Covid-19 est inadmissible. Nous allons bien évidemment porter plainte et je souhaite que la justice adresse un message fort à toutes celles et ceux qui seraient tentés de réitérer ces actes de délinquance intolérables et irresponsables", dénonce-t-il.
Dans un commentaire à CNews, il estime qu’il ne faut "rien laisser passer […]. On n’est pas tombé à la renverse dans cette société devenue totalement irrationnelle, avec des batteurs antivax qui crient à la dictature sanitaire et moins de deux heures après les décisions du gouvernement viennent entraver la démocratie locale".
Un habitant a qualifié auprès de CNews de "non-sens" les tags sur le centre de vaccination.
Pour l’heure, le parquet de Versailles étudie la situation avant de décider des suites à donner.

Phénomène rare pendant une énième vague

Quant au département des Yvelines, c’est la première fois qu’un centre de vaccination est directement visé, souligne la chaîne.
Toutefois, ces actes ne sont pas une rareté. Le 18 décembre, le mur du complexe sportif Jean-Morel à La Mure, actuellement utilisé comme centre de vaccination, a été recouvert d’une large inscription à la peinture bleue exhortant la population à "arrêter de se soumettre".
Le 15 décembre, plusieurs tags et autres inscriptions hostiles à la vaccination ont été découverts à proximité du vaccinodrome, sur un rond-point et dans deux écoles de Fontainebleau.
Le nombre de nouveaux cas de contamination par le coronavirus en France a atteint un nouveau record, avec 208.000 cas détectés au cours des dernières 24 heures, a déclaré le 29 décembre le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une audition à l'Assemblée nationale.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала