Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Blesser une femme, c'est insulter Dieu", pour le pape

© AFP 2021 FILIPPO MONTEFORTELe pape François
Le pape François - Sputnik France, 1920, 01.01.2022
S'abonner
Le pape François a lancé samedi 1er janvier, dans son message du Nouvel An, un vibrant appel à la fin des violences à l'égard des femmes, qui sont à ses yeux une insulte faite à Dieu.
Le souverain pontife a célébré une messe en la basilique Saint-Pierre en ce jour où l'Église catholique romaine célèbre sainte Marie et la Journée mondiale de la paix.
Le pape, âgé de 85 ans, semblait en bonne forme, au lendemain du service du soir du Nouvel an, qu'il n'avait pas présidé comme prévu à la dernière minute, sans qu'aucune explication n'ait été donnée.
Au début de la messe de samedi, il a parcouru l'allée centrale de la basilique, à la différence de l'office de vendredi soir qui l'avait vu entrer par une porte latérale.
Le pape souffre d'une sciatique, qui engendre des douleurs dans les jambes et l'empêche parfois de rester debout pendant de longues périodes.
François a consacré son homélie du Nouvel an à la maternité et aux femmes.
"Et puisque les mères donnent la vie et que les femmes gardent le monde, faisons tous davantage d'efforts pour promouvoir les mères et protéger les femmes", a-t-il déclaré.
"Combien de violences sont dirigées contre les femmes! Assez! Blesser une femme, c'est insulter Dieu, qui d'une femme a pris notre humanité -pas par un ange, pas directement, mais par une femme", a-t-il rappelé en référence à Marie, la mère de Jésus.
Lors d'une émission de télévision italienne le mois dernier, François a déclaré à une femme battue par son ex-mari que les hommes coupables de violences contre les femmes se livraient à quelque chose de "presque satanique".
Depuis le début de la pandémie de Covid-19 il y a près de deux ans, François s'est exprimé à plusieurs reprises contre les violences domestiques, qui ont augmenté dans de nombreux pays avec les confinements qui ont piégé des femmes avec leurs agresseurs.
Le nombre de fidèles présents à la messe était plus faible que ces dernières années en raison des restrictions liées à la pandémie. L'Italie, qui entoure la Cité du Vatican, a signalé vendredi un nombre record de 144.243 cas de Covid-19 et a récemment imposé de nouvelles mesures comme l'obligation de porter des masques en extérieur.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала