Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Boris Johnson s'engage à accélérer le déploiement du Brexit

© Sputnik . Justin Griffiths-Williams / Aller dans la banque de photosBoris Johnson
Boris Johnson - Sputnik France, 1920, 01.01.2022
S'abonner
Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est engagé, vendredi soir, à aller "plus loin et plus vite" dans le déploiement du Brexit, afin d'en tirer le meilleur parti.
Dans un message diffusé la veille du 1er anniversaire de la fin de la période de transition entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE), M. Johnson a rappelé qu'il y a un an aujourd'hui, "nous avons entamé notre nouvelle relation avec l'UE par le biais du plus grand accord de libre-échange jamais conclu dans le monde : l'accord de commerce et de coopération entre le Royaume-Uni et l'UE".
"Depuis, notre mission a été de maximiser les avantages du Brexit afin que nous puissions prospérer en tant que pays moderne, dynamique et indépendant", a soutenu le leader conservateur.
"Nous avons remplacé la libre circulation par un système d'immigration à points. L'année dernière, nous avons obtenu le déploiement de vaccins le plus rapide d'Europe en évitant les lenteurs de l'UE", a-t-il fait valoir, rappelant qu'en plus son pays a négocié des accords de libre-échange ambitieux avec de nombreux partenaires pour stimuler l'emploi et l'investissement au Royaume-Uni.
"Le travail n'est pas terminé et nous devons poursuivre sur notre lancée. Dans l'année à venir, mon gouvernement ira plus loin et plus vite pour tenir la promesse du Brexit et tirer parti de l'énorme potentiel qu'apportent nos nouvelles libertés", a souligné M. Johnson.
Le déploiement de 133 millions de doses de vaccin, les accords de libre-échange avec plus de 70 pays et la fin de la controversée "taxe tampon" ont été salués par le Premier ministre comme des réalisations clés depuis l'accord de Brexit.
Depuis le 1er janvier 2021, des milliers de règlements de l'UE ont été automatiquement transposés dans la législation britannique, à la fin de la période de transition, en vertu de la loi sur le retrait de l'Union européenne.
Ils sont maintenant examinés individuellement en vue de réformer ou de supprimer les règles que le gouvernement ne juge pas bénéfiques pour les Britanniques et les entreprises du pays.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала