Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'UE ébauche un plan pour qualifier le gaz et le nucléaire d'investissements "verts"

© Photo Pexels/PixabayGaz, image d'illustration
Gaz, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 01.01.2022
S'abonner
L'Union européenne a préparé un projet visant à qualifier d'investissements "verts" certains projets de gaz naturel et d'énergie nucléaire, après un an de bataille entre les gouvernements pour déterminer quels investissements sont réellement respectueux de l'environnement.
L'exécutif européen a été appelé par les Etats membres à trancher sur la question de savoir s'il fallait inclure le gaz et le nucléaire dans la liste des énergies considérées comme vertueuses pour l'environnement.
Ce système de classification ou "taxonomie pour une finance durable" vise à mieux orienter les flux de capitaux vers des activités durables dans l'ensemble de l'Union européenne, afin de contribuer à l'objectif européen d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050.

Investissements "verts"

Le projet de la Commission, consulté par Reuters, propose de qualifier d'écologiques les investissements dans les centrales nucléaires si le projet dispose notamment de fonds et d'un site pour éliminer les déchets radioactifs en toute sécurité. Pour être considérées comme "vertes", les nouvelles centrales nucléaires doivent recevoir un permis de construire avant 2045.
Les investissements dans les centrales au gaz naturel seraient également considérés comme "verts" si elles produisent des émissions inférieures à 270g d'équivalent CO² par kilowattheure (kWh), si elles remplacent une centrale à combustibles fossiles plus polluante et reçoivent un permis de construire avant le 31 décembre 2030. Ces centrales doivent remplir encore d'autres conditions.
La Commission n'avait pas pu être jointe dans l'immédiat pour commenter le projet, qui pourrait être publié au cours du mois.
La France, notamment, où le nucléaire fournit 70% de l'électricité, milite activement pour l'intégration du nucléaire dans la "taxonomie verte" de l'UE. Elle s'oppose sur ce point à l'Allemagne, qui a entériné l'abandon du nucléaire après l'accident de Fukushima en 2011, ou à l'Autriche.
Certains défenseurs de l'environnement ont critiqué la proposition, qui a été divulgée samedi. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) en Autriche a déclaré sur Twitter que la classification du gaz et du nucléaire d'écologiques conduirait à "des investissements de plusieurs milliards dans des industries nuisibles au climat".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала