Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un cas de défection vers la Corée du Nord signalé: ce que l’on sait sur ce transfuge

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France, 1920, 03.01.2022
S'abonner
Alors que des défections de Nord-Coréens vers le Sud se produisent régulièrement, les passages dans l'autre sens sont extrêmement rares. Un cas de ce genre a eu lieu le 1er janvier. Selon le ministère sud-coréen de la Défense, il s’agirait d’un transfuge nord-coréen qui s’était introduit clandestinement en Corée du Sud en novembre 2020.
Un inconnu a fui samedi 1er janvier la Corée du Sud vers son voisin du nord en franchissant la frontière fortifiée dans l'est de la province de Gangwon, rapporte Yonhap.
Il a été repéré en train de franchir la partie orientale de cette zone hautement sécurisée entre les deux pays. Les militaires sud-coréens mobilisés à sa recherche ne sont pas parvenus à le retrouver avant qu'il ne passe au Nord.

"Les autorités pensent qu'il s'agit d'un Nord-Coréen qui avait fait défection et étudient l'ensemble des faits", a indiqué ce 3 janvier aux journalistes le ministère sud-coréen de la Défense, cité dans la presse.

Selon le ministère, ce transfuge nord-coréen d’une trentaine d’années avait franchi les barrières frontalières et était entré en Corée du Sud en novembre 2020. Dans le pays, il a travaillé comme employé d'une entreprise de services de nettoyage avant de regagner son pays d’origine en passant par le même secteur. Le responsable souligne qu'aucune preuve d'espionnage n'avait été trouvée.
Le 2 janvier, l'armée sud-coréenne a envoyé deux notifications de l'incident à la Corée du Nord qui a ensuite confirmé avoir reçu des messages de la partie sud-coréenne "au sujet du franchissement de la frontière" sans répondre à une demande de "protection" du transfuge.

Des cas de défection

Cette fuite fait figure de cas exceptionnel, car c’est au contraire les habitants de la Corée du Nord qui font le plus souvent défection au Sud depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953). Ainsi, selon l’AFP, des années de répression et de pauvreté ont poussé plus de 30.000 personnes au total à franchir la frontière.
En raison des restrictions sur les mouvements transfrontaliers liées à la pandémie de Covid-19, le nombre de transfuges a progressivement reculé, montrant au deuxième trimestre de 2021 le niveau le plus faible depuis le début de la compilation des données connexes en 2003 par le ministère de l'Unification, note Yonhap.
Au total, 48 Nord-Coréens, 19 femmes et 29 hommes, ont fui vers le Sud au cours des neuf premiers mois de 2021, a indiqué le ministère cité par l’agence.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала