Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cinq nouveaux membres non-permanents entament leur mandat au Conseil de sécurité de l'Onu

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch / Aller dans la banque de photosDrapeau de l'Onu
Drapeau de l'Onu  - Sputnik France, 1920, 04.01.2022
S'abonner
L'Albanie, le Brésil, le Gabon, le Ghana et les Émirats arabes unis ont pris leurs fonctions, mardi, en tant que membres non-permanents du Conseil de sécurité des Nations unies.
Les cinq pays ont un mandat de deux ans. À l’exception de l’Albanie, les pays nouvellement élus ont déjà siégé au sein de l’instance exécutive de l’Onu. Le Brésil a siégé 10 fois auparavant, le Gabon et le Ghana trois fois chacun et les Émirats arabes unis une fois.
Les cinq nouveaux membres remplacent la Tunisie, le Niger, le Vietnam, l’Estonie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines dont le mandat est arrivé à terme le 31 décembre 2021.

Le Conseil de sécurité

L'organe exécutif des Nations unies est en charge des questions de paix et de sécurité. Il se compose de cinq membres permanents (Russie, Chine, France, États-Unis et Royaume-Uni) et de 10 membres non-permanents élus pour une période de deux ans par l’Assemblée générale. Celle-ci procède chaque année à l’élection de cinq nouveaux membres non-permanents.
Outre les nouveaux membres élus en juin dernier, la composition de l’organe onusien comprend également en 2022 : l’Inde, l’Irlande, le Kenya, le Mexique et la Norvège, pays qui siègent déjà au sein du Conseil depuis le 1er janvier 2021.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала