Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Dr Toubiana: "On a pris des mesures totalement disproportionnées pour cette épidémie"

© AFP 2021 JEAN-PHILIPPE KSIAZEKTest antigénique Covid France
Test antigénique Covid France - Sputnik France, 1920, 04.01.2022
S'abonner
Exclusif
Le gouvernement tente d’imposer le pass vaccinal au Parlement. Pour le Dr Laurent Toubiana, épidémiologiste à l’Inserm, la situation est en réalité bien moins grave qu’elle n’y paraît. Entretien.
"Nous ne sommes pas face à un monstre qui va décimer la planète; nous sommes dans une épidémie relativement banale. S’amuser à faire des décomptes au jour le jour est donc totalement stupide d’un point de vue épidémiologique", s’insurge le Dr Laurent Toubiana devant les caméras de Sputnik.
Les derniers chiffres de l’épidémie de Covid-19 ont beau montrer une progression exponentielle du nombre de tests positifs, l’épidémiologiste de l’Inserm se veut rassurant. "On a pris des mesures totalement disproportionnées pour cette épidémie. Arrête-t-on un pays pour une épidémie de rhume? C’est incompréhensible, et c’est pourtant ce que l’on fait!", professe-t-il.
Selon les derniers chiffres de Santé publique France, le taux d’incidence est actuellement de 1.672 cas pour 100.000 habitants, et on relève en moyenne plus de 160.000 cas positifs chaque jour. Plus inquiétant, on compte actuellement 19.600 patients hospitalisés pour Covid (en hausse de 14% par rapport à la semaine dernière), dont plus de 3.600 admis en soins critiques (en hausse de 10%). Mais, pour le Dr Toubiana, il s’agit avant tout d’un problème de "santé publique" lié à l’état de délabrement de l’hôpital français.
"Nous sommes l’un des pays qui dépensent le plus au monde pour son système de santé [en 2019, la France a consacré 11,2% de sa richesse nationale à la santé, soit 1,2 point de plus que la moyenne de l’UE, ndlr]. Comment peut-on imaginer que l’on arrive à saturer des hôpitaux? C’est les gens qui ont dépensé des milliards qu’il faut interroger!", s’exclame Laurent Toubiana.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала