Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ils réclament 100 euros pour des tests antigéniques sur les Champs-Élysées, la police intervient

© Photo Pixabay / FleimaxUne voiture de police
Une voiture de police - Sputnik France, 1920, 04.01.2022
S'abonner
Les rendez-vous de vaccination payants, les produits "miracles" censés soigner le coronavirus ou les faux SMS de suivi du Covid-19. La crise sanitaire ne manque pas d’inspirer les escrocs en tout genre. Deux pseudo-professionnels de santé ont ainsi été arrêtés pour avoir réclamé 100 euros pour des tests antigéniques sur les Champs-Élysées.
Deux individus de Paris et de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), âgés d’une vingtaine d’années, ont été interpellés dimanche 2 janvier sur les Champs-Élysées pour la vente de tests antigéniques à 100 euros au lieu des 25 réglementaires sous des barnums qui visent plutôt une clientèle de touristes, rapporte Le Parisien.
Alertée par des clients indignés de ce prix astronomique, la police est intervenue. "Équipés du matériel de dépistage contre le Covid-19", les deux faux professionnels de santé n’étaient pas en mesure de montrer leur habilitation.
En guise d'explication, l’un d’entre eux a assuré venir récupérer le barnum alors que l’autre affirmait aider. Contactée par Le Parisien, l’avocate d’un interpellé assure que son client "n’était absolument pas informé de l’illégalité du dispositif", car "c’est la première fois qu’il faisait des tests".
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue. Les investigations sont confiées au commissariat du VIIIe arrondissement. Les victimes ont porté plainte pour escroquerie.
Comme le révèle Les Échos, une trentaine de millions de tests antigéniques ou PCR ont été effectués en décembre, dont 28 millions ont été remboursés par l'assurance maladie. La facture atteint un milliard d'euros sur un mois.

D’autres arnaques

Depuis la crise sanitaire, les escrocs recourent à tous les ressorts possibles pour soutirer de l’argent. Ce sont, notamment, l’arnaque aux rendez-vous payants, les produits "miracles" censés soigner le coronavirus ou les faux SMS de suivi du Covid-19.
S’y ajoutent des vols à la fausse qualité qui visent particulièrement les personnes âgées en Île-de-France, d’après Le Parisien. Ainsi, de faux pompiers, faux plombiers ou encore faux agents municipaux se présentent à leurs domiciles et dérobent des objets de valeur et liquidités tandis que le propriétaire est distrait par un complice. À Paris, 464 vols de ce type ont été signalés en 2021, soit deux fois plus qu’entre 2017 et 2020, note le quotidien.
Des cas similaires sont également signalés dans d’autres départements. Le 18 décembre, une octogénaire de Montayral (Lot-et-Garonne) a été victime de voyous se faisant passer pour des policiers et qui sont arrivés à la convaincre de leur remettre une somme d'argent ainsi que des bijoux, indique La Dépêche du Midi.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала