Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Les fichés S sont mieux traités que les non-vaccinés", selon Dupont-Aignan

© AFP 2021 Lionel BonaventureNicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan - Sputnik France, 1920, 06.01.2022
S'abonner
Le président de Debout la France accuse les autorités actuelles du pays d’"instituer une société du contrôle de tous par tous" et exhorte les Français à "se réveiller" à l’approche de la présidentielle de 2022.
Les Français qui ne se rendent pas aux urnes doivent sortir de leur "exil intérieur" pour empêcher la réélection d’Emmanuel Macron au poste présidentiel en 2022, estime le président du parti Debout la France Nicolas Dupont-Aignan.
Intervenant sur le plateau de CNews, il a accusé l’actuel Président de la République "d’insulter des millions de Français, de les menacer, de les traiter de non-citoyens" en référence aux restrictions concernant les personnes refusant de se faire vacciner.
"Les fichés S pour terrorisme sont mieux traités dans l’esprit d’Emmanuel Macron que les non-vaccinés", a constaté M.Dupont-Aignan, lui-même candidat à la magistrature suprême.
"On institue une société du contrôle de tous par tous, une société de la délation, une société malsaine. On divise les Français alors que la France a des défis magnifiques et qu’il faut unir les Français", a-t-il déploré, appelant ses concitoyens à "se réveiller" à l’approche de l’élection présidentielle.

"Une dictature sanitaire"

Député de l’Essonne depuis 1997, Nicolas Dupont-Aignan a déjà participé aux campagnes présidentielles en 2012 et 2017, cumulant 1,8 et 4,7% des votes respectivement. Début 2022, les sondages le créditent d’entre 1 et 3% des voix au premier tour. Pour sa part, NDA assure ne pas faire trop confiance à ces données et écarte l’idée de se désister en faveur d’un des candidats de droite.
Critique acerbe des contraintes gouvernementales pour inciter au vaccin contre le Covid-19 et du pass sanitaire, Nicolas Dupont-Aignan dénonce "une dictature sanitaire" voire "un régime d’apartheid" mis selon lui en place en France.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала