Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"C’est assez mesquin": Marine Le Pen annule son déplacement aux Sables-d'Olonne à cause de Zemmour

Marine Le Pen - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
S'abonner
La rivalité reste forte entre Marine Le Pen et Éric Zemmour. Pour ne pas être vue en "marchepied" de l’essayiste, la candidate RN à la présidentielle a même reporté son déplacement aux Sables-d'Olonne après qu’elle a appris qu’il voulait s’y rendre aussi.
La candidate du Rassemblement national a annulé jeudi son déplacement aux Sables-d'Olonne, prévu pour les 13 et 14 janvier, après qu’Éric Zemmour a annoncé qu’il visiterait la commune vendéenne pour défendre la statue de Saint-Michel que le tribunal de Nantes avait ordonné de déboulonner.
"On ne va pas passer trois jours après lui pour que tous les journalistes écrivent que Marine Le Pen court après Zemmour. On n'est pas son marchepied", a déclaré à BFM TV l'entourage de la politicienne.
Dans son communiqué publié mercredi 5 janvier, le polémiste explique ce déplacement par l’intention de "venir témoigner son soutien" à la commune et à son maire Yannick Morreau face à "la nouvelle victoire de "la cancel culturel" qui "instrumentalise la justice".
Or, BFM TV affirme que cette annonce a été faite "quelques heures" après la fuite d’information sur la visite de Marine Le Pen, prévue depuis le mois dernier.
Citée par le média, Marine Le Pen ironise sur les "méthodes très élégantes" de son rival: "Ça relève quand même une certaine forme d'état d'esprit (...). C'est assez mesquin".
Leur rivalité
Par le passé, Marine Le Pen et Éric Zemmour s’échangeaient des piques à propos de la course à l’Élysée. Ainsi, dans une interview publiée vendredi 19 novembre par le quotidien britannique Telegraph, l’essayiste a déclaré qu’elle avait été humiliée dans les débats télévisés contre Macron en 2017. D’après lui, voter Le Pen cette fois, c'est "voter pour Macron".
De son côté, elle a caractérisé le programme économique d’Éric Zemmour de "très brutal" et laissant "de côté les catégories modestes et moyennes" ce qui fait de lui "un candidat de l’élite". À peine avait-il déclaré sa candidature début décembre que Marine Le Pen l’estimait "inutile" et dénué de dynamique.
Selon un sondage BVA pour RTL et Orange publié vendredi, Éric Zemmour récolte 12% des intentions de vote au premier tour et est ainsi devancé par Marine Le Pen (17%) et Valérie Pécresse (16%). Le chef de l'État sortant, même s’il n’est pas encore officiellement candidat à sa réélection, est crédité de 25%.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала