Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Israël lève toutes les interdictions de voyager à cause de l’Omicron

Drapeau Israël - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
S'abonner
Les voyages entre Israël et les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et de nombreux autres pays, tant pour les Israéliens que pour les étrangers, sont autorisés à partir de vendredi. Selon le ministère de la Santé, la propagation du variant Omicron a rendu inutiles les restrictions.
Face au variant Omicron, chaque pays dispose de sa propre stratégie et peut même la changer.
Israël, qui avait interdit le 28 novembre l’entrée des ressortissants étrangers dans l’espoir de ralentir la propagation du variant Omicron, lève cette stricte interdiction.
Nachman Ash, le directeur général du ministère de la Santé, a révélé jeudi 6 janvier que les voyages reprendraient à destination et en provenance des pays de la "liste rouge".

Preuves de vaccination ou de guérison obligatoires

D’après le quotidien Haaretz, la décision, en attente d'approbation du gouvernement, s'applique aux citoyens ou résidents israéliens, ainsi qu'aux touristes étrangers, qui doivent fournir des preuves de vaccination ou de guérison du virus.
Les arrivants non vaccinés doivent subir deux tests négatifs: le premier à l'arrivée et un autre après sept jours de quarantaine.
Les pays de la liste rouge, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, l’Espagne, la France, la Hongrie et le Portugal, rejoindront la liste orange.
Les voyageurs en provenance de ces pays auront à subir 24 heures de quarantaine à leur arrivée, et l'État déconseillera toujours à ses ressortissants de se rendre dans ces zones avec des "taux d'infection locaux élevés".

Un deuxième revirement

Le 28 novembre, Israël a interdit l'entrée des ressortissants étrangers sur son territoire après qu’un premier cas de contamination au variant Omicron a été confirmé.
"L'entrée des ressortissants étrangers en Israël est interdite sauf pour des cas approuvés par un comité spécial", a annoncé le bureau du Premier ministre dans un communiqué.
Les citoyens israéliens vaccinés de retour de voyage doivent présenter un test PCR et se mettre en quarantaine pendant trois jours, une mesure étendue à sept jours pour les non-vaccinés, a précisé le communiqué.
Ces décisions étaient intervenues après la réouverture des frontières, le 1er novembre, aux touristes étrangers vaccinés.

La France face à l’Omicron

En ce qui concerne la France, les arrivées en provenance de sept pays d'Afrique australe (l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l’Eswatini) ont été suspendues le 26 novembre.
Le Malawi, la Zambie et l’île Maurice ont été ajoutés à cette liste.
Le 16 décembre, l'obligation de justifier de "motifs impérieux" pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni a été rétablie.
Pour l'ensemble des voyageurs provenant d'un pays hors de l’UE, un seul test négatif de moins de 48 heures est nécessaire.
Concernant les voyageurs en provenance des pays de l’UE, la France imposera un test de 24 heures pour les non-vaccinés.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала