Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Au moins 30 morts dans des attaques de bandes armées au Nigeria

© AP Photo / Lekan OyekanmiDes soldats nigérians à un poste de contrôle de Gwoza, au Nigeria
Des soldats nigérians à un poste de contrôle de Gwoza, au Nigeria - Sputnik France, 1920, 08.01.2022
S'abonner
Des bandes armées ont tué au moins 30 personnes cette semaine lors d'une série d'attaques contre des villages dans l'Etat de Zamfara au Nigeria, une région confrontée à une grave crise sécuritaire, rapportent vendredi des habitants.
Selon trois d'entre eux, plus de 300 bandits circulant à moto ont mis à sac huit villages et tiré aveuglément sur la population mardi.
L'un de ces témoins, Abubakar Bello, qui a réussi à s'échapper, a déclaré que les groupes locaux d'autodéfense avaient été débordés par le nombre des assaillants qui ont incendié de nombreuses maisons et commerces.
Un autre habitant contacté par téléphone, Ummaru Makeri, a dit avoir perdu son épouse et trois enfants dans l'incendie de son domicile.
"Les villages de Kurfa et Rafin-Gero (...) ont été assiégés pendant deux jours sans forces de sécurité", a-t-il dit.
L'Etat de Zamfara est l'un des Etats nigérians les plus touchés par la vague d'enlèvements et d'autres crimes violents qui balaie depuis la fin 2020 le nord-ouest du Nigeria.
Les autorités y ont coupé depuis début septembre les télécommunications, officiellement pour empêcher les bandes armées de se coordonner, si bien qu'il est très difficile d'y récolter des informations.
Un porte-parole du gouverneur de Zamfara a déclaré sans plus de précisions à Reuters que les assaillants avaient été interceptés par l'armée. Le porte-parole de la police de l'Etat, Muhammed Shehu, n'a pu être joint.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала