Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Macron "alimente le rejet de toutes les figures d'autorité", selon Pécresse

© AP Photo / Christophe EnaValérie Pécresse
Valérie Pécresse - Sputnik France, 1920, 08.01.2022
S'abonner
Valérie Pécresse, candidate du parti Les Républicains (LR) à l'élection présidentielle française, est revenue samedi 8 janvier sur les propos controversés d'Emmanuel Macron concernant les non-vaccinés contre le Covid-19, estimant que le futur chef de l'État devrait désormais apaiser la société afin de garantir l'unité nationale.
Dans une déclaration sur la vaccination et la citoyenneté, la présidente de la région Île-de-France écrit qu'Emmanuel Macron est devenu un contre-exemple, en s'autorisant à "emmerder", dit-elle, les Français.
"Emmanuel Macron alimente le rejet de toutes les figures d'autorité. Il fracture le pays, il divise les Français", écrit Valérie Pécresse.
"Il faut une autre présidence à la France. Ma présidence sera celle des solutions, des convictions, du respect, du courage et du devoir", ajoute-t-elle.

Pour Valérie Pécresse, le rôle d'un Président "est d'emmener les Français et non de les +emmerder+", de les considérer et non de les déchoir de leur citoyenneté.

Vendredi, Emmanuel Macron a déclaré assumer totalement ses propos publiés mardi soir à la suite d'un entretien avec des lecteurs du Parisien dans lesquels il disait vouloir "continuer à emmerder jusqu'au bout" les non-vaccinés, malgré de nombreuses critiques dans le monde politique.
La candidate LR souligne par ailleurs que sa présidence s'appuiera sur l'intelligence collective, estimant que l'actuel chef de l'État a "mis en scène une présidence solitaire, déconnectée des aspirations profondes et des difficultés quotidiennes des Français".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала